13/11/2018 20:29
>>Exportation de la main d’œuvre qualifiée: une question difficile
>>Le Vietnam enverra 110.000 travailleurs à l’étranger en 2018
>>Envoi de main-d’œuvre à l'étranger : nouveau record en 2017

Le Vietnam a atteint en octobre son objectif de l’année 2018 d’envoyer 110.000 travailleurs à l’étranger. En 2019, de nombreux marchés continueront de s'ouvrir aux travailleurs vietnamiens. Selon le Département de gestion des travailleurs vietnamiens à l’étranger, 116.675 Vietnamiens ont été envoyés travailler à l’étranger depuis janvier, dont 41.636 femmes, dépassant l’objectif fixé et réalisant 106,07% du plan annuel. Pour le seul mois d’octobre, ils ont été 14.548, dont 4.978 femmes. Les destinations principales demeurent le Japon avec 8.078 travailleurs, Taïwan (Chine), 5.373, la République de Corée, 522… Les autres marchés importants  sont l’Algérie (102), l’Arabie Saoudite (120)… Les trois derniers mois de 2018, de nouvelles politiques visant les marchés potentiels seront également adoptées, offrant davantage de possibilités aux travailleurs vietnamiens. Le 5 novembre, l’Australie a annoncé un assouplissement des conditions d'octroi du visa d’entrée temporaire afin de permettre à son secteur agricole d’embaucher  plus de saisonniers. Récemment, le gouvernement japonais a présenté à l'Assemblée nationale un projet de loi révisé sur le contrôle de l’immigration afin d'accueillir davantage de travailleurs étrangers et de remédier à la grave pénurie de main-d'œuvre japonaise. Si cette nouvelle politique entre en vigueur en avril 2019, le Japon accueillera environ 40.000 travailleurs étrangers au cours de l'exercice 2019.

CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Les maisons d'hôtes à Sa Pa attirent de plus en plus de visiteurs Afin de décharger le trop-plein de visiteurs du bourg de Sa Pa et d’améliorer les moyens de subsistance de la population locale, la province de Lào Cai (Nord) se concentre sur le développement de l’agritourisme.