27/08/2018 12:03
>>Après la COP23, une année 2018 "chargée" pour les négociateurs climat
>>Merkel et Macron à la COP23 pour redonner un élan au combat climatique

La chancelière allemande Angela Merkel a rejeté dimanche 26 août une proposition de l'Union européenne sur de nouveaux objectifs plus stricts de réduction des émissions de CO2, soulignant que les pays de l'UE devraient plutôt se concentrer sur la réalisation des objectifs déjà fixés. Le commissaire européen à l'Énergie et au Climat, Miguel Arias Canete, avait indiqué le mois dernier qu'il pensait porter de 40% à 45% le volume de réduction des gaz à effet de serre que les pays de l'UE se doivent d'atteindre d'ici 2030. "Je ne suis pas trop satisfaite de ces nouvelles propositions", a confié Mme Merkel à la chaîne publique ARD. "Je pense que nous devons nous atteler à atteindre les objectifs que nous nous sommes déjà fixés". "Se fixer sans cesse de nouveaux objectifs, ça n'a pas de sens pour moi", a fait remarquer la chancelière.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.