25/06/2021 09:04
La préfecture japonaise de Shiga a remporté le 23e Japan Water Prize pour son initiative d'utiliser le modèle de nettoyage de l'eau sur son lac Biwa pour soutenir la protection de l'environnement aquatique au Vietnam.
>>La JICA aide Quang Ninh dans la promotion de la croissance verte de la baie de Ha Long
>>L’Association de fabrication de valves de Shiga (Japon) sonde le marché de Hà Nam

Maisons flottantes dans la baie de Ha Long, province de Quang Ninh (Nord).
Photo : Océane Legall/CVN

Le comité du Japan Water Prize a apprécié deux projets de protection de l'environnement aquatique dans la baie de Ha Long (province de Quang Ninh) et sur l'île de Cat Bà (ville de Hai Phong) au Vietnam, menés par Shiga et des entreprises de la préfecture.

Sur l'île de Cat Bà, Shiga a aidé les résidents locaux à promouvoir une croissance verte tout en protégeant l'environnement et le système écologique sur la base de l'expertise accumulée lors de la mise en œuvre du modèle du lac Biwa. Le projet est entré dans la deuxième phase mais a été retardé en raison des impacts du COVID-19.

Dans la baie de Ha Long, Shiga a aidé Quang Ninh à faire face à la dégradation de l'environnement aquatique causée par une croissance rapide et un nombre croissant de touristes via un projet de partenaire technologique de l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA).

Biwa, le plus grand lac d'eau douce du Japon.
Photo : Internet

Biwa est le plus grand lac d'eau douce du Japon. La qualité de son eau s'est détériorée pendant les années 1970 en raison de l'augmentation de la population et de l'émergence de nouvelles usines, entraînant des marées rouges. La préfecture de Shiga a collaboré avec des instituts de recherche pour identifier les causes du phénomène, puis s'est efforcée d'améliorer la qualité de l'eau. À l'heure actuelle, Biwa est l'un des plus beaux paysages du Japon.

Lancé en 1998, le Japan Water Prize récompense les contributions d'individus et d'organisations à la protection et à l'amélioration de l'environnement aquatique dans le pays et à l'étranger.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.