21/09/2021 14:40
Afin que les enfants directement touchés par l'épidémie de COVID-19 puissent vivre joyeusement la fête de la mi-automne, à Hô Chi Minh-Ville, le Centre du travail social et de la jeunesse s'est coordonné avec d'autres agences pour animer le programme "Fête de la mi-automne pour les enfants 2021".

>>"Les lanternes illuminent les rêves" pour les enfants lors de la Fête de la mi-automne
>>La Fête de la mi-automne au temps du COVID-19
>>Gâteaux de lune pour personnels médicaux et petits patients

La jeunesse communiste et l’armée offrent du réconfort aux enfants du 1er arrondissement.


En visite dans les dortoirs ouvriers de la ville de Thu Duc, une délégation dudit Centre a remis 500 sacs remplis de fruits, de bonbons, de boites de lait concentré et surtout de lanternes aux enfants afin qu’ils puissent, eux aussi, célébrer la fête de la mi-automne. Ces cadeaux permettent aux enfants de sentir l'atmosphère d’une soirée spécialement dédiée aux enfants.

Trân Van An Em, un habitant de la ville de Thu Duc, a confié : "Depuis la période de distanciation sociale, j'ai suivi sérieusement la directive No16 (du Premier ministre), en restant chez moi sans sortir. Cette année, je n'avais encore rien offert à mon enfant, ni gâteau, ni cadeau." 

En plus des 500 cadeaux offerts aux enfants des travailleurs en situation difficile, le programme "fête de la mi-automne pour les enfants 2021" a accéléré la remise de 5.000 cadeaux aux enfants infectés par le COVID-19, soignés dans les hôpitaux de campagne, particulièrement aux orphelins frappés par la crise sanitaire.

Nguyên Thanh Hung, directeur du Centre du travail social et de la jeunesse, a déclaré : "On combat l'épidémie, c'est comme combattre un ennemi. Chaque citoyen est un soldat et ces enfants très courageux sont des héros. Ce programme a pour objet d’apporter de la joie aux enfants afin qu'ils surmontent leurs traumatismes physiologiques".

Accompagnant le programme de remise de cadeaux aux enfants, les militaires qui soutiennent les activités anti-épidémiques de la ville ces derniers jours, ont également fabriqué des lanternes traditionnelles pour offrir aux enfants.

La Fête de la mi-automne est l'occasion de retrouvailles familiales. Cette année, beaucoup d’enfants sont séparés de leurs parents. La ville, les syndicats et les bienfaiteurs s’unissent ainsi main dans la main pour soutenir ces "bourgeons du pays" et atténuer leurs immenses chagrins.

 

Texte et photo : Quang Châu/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Tourisme de santé : un potentiel inexploité au Vietnam L'épidémie qui fait rage et la pollution croissante de l'environnement sont la raison pour laquelle le tourisme de santé est devenu une tendance dans le monde. En particulier, la période post-COVID-19 est considérée par les experts bénéfique pour tous les types de services de santé.