15/01/2016 18:05
Malgré la chute de 30% du cours des produits caoutchoutiques, le groupe VRG spécialisé dans ce matériau au Vietnam, est tout de même parvenu à ses fins.
>>Pour un développement durable de la filière du caoutchouc du Vietnam

Un planteur d’hévéas dans la province de Binh Phuoc.

Lors de la conférence-bilan de ses activités commerciales de 2015 et de ses orientations pour 2016, organisée le 15 janvier dans la mégapole du Sud, le VRG a annoncé avoir produit en 2015 quelque 264.100 tonnes de latex naturel, dépassant 105,1% du plan fixé, un surplus de 15.719 tonnes.

D’autre part, le VRG a également acheté plus de 64.000 tonnes de latex chez les paysans pour aider ces derniers à liquider leur stockage en période difficile face à la baisse de besoins de consommation caoutchoutique sur les marchés.

Selon le rapport rendu public par le VRG, en fin d’année dernière, le VRG a transformé au total 337.043 tonnes de caoutchouc, atteignant 101,3% du plan défini. Jusqu’en décembre 2015, la VRG a même expédié près de 323.000 tonnes de caoutchouc de tout genre pour un chiffre d’affaires de près de 10.000 milliards de dôngs.

Qu’en est-il de leurs orientations commerciales pour 2016 ?  M. Trân Thoai, représentant du VRG, estime que le commerce du caoutchouc devrait faire face à nombre de difficultés compte tenu du ralentissement de la croissance économique mondiale. Rappelons que l’offre est abondante et que le cours du pétrole brut continue de dégringoler.

En 2016, le VRG espère produire 318.000 tonnes de caoutchouc sur une superficie de 160.000 ha de plantations d’hévéas, pour un chiffre d’affaires de 17.800 milliards de dôngs.
 
Texte et photo : Truong Giang/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Son Doong, Un groupe de touristes russes vient de visiter l'une des plus belles merveilles naturelles du monde – la grotte Son Doong au Vietnam. Et il ne cesse de louer la beauté exotique et majestueuse de cette grotte, cité par Russia Today.