17/02/2020 09:25
Environ 14.000 foyers, surtout en Bretagne, étaient privés d'électricité dimanche 16 février en France en raison de la tempête Dennis, a-t-on appris auprès d'Enedis, et quatre départements bretons et deux normands étaient placés en vigilance orange.
>>À Météo-France, les prévisionnistes à l'heure du changement climatique
>>En proie aux incendies, la Corse respire avec la fin des vents violents

Une personne enveloppée par l'écume des vagues lors du passage de la tempête Dennis, le 16 février à Saint-Guénolé, à l'Ouest de la France.
Photo : AFP/VNA/CVN

Selon le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité, vers midi du dimanche 16 février, environ 10.000 foyers étaient sans électricité en Bretagne : 4.500 dans le Finistère, 2.500 en Ille-et-Vilaine, 2.000 dans le Morbihan et 1.000 dans les Côtes-d'Armor.

D'après la communication régionale d'Enedis, 450 agents sont mobilisés sur le terrain pour rétablir le courant.

La communication régionale de la SNCF a évoqué dimanche matin des retards sur les lignes Rennes/Saint-Malo et Rennes/Saint-Brieuc en raison d'arbres ou de branches sur les voies.

"Cet après-midi, le vent va atteindre 100 à 110 km/h dans l'intérieur des départements placés en vigilance orange vent. On pourra localement trouver des pointes à 120 km/h en rafales. Le passage pluvieux temporairement soutenu constitue un facteur aggravant en raison des sols saturés", a indiqué la préfecture du Morbihan dans un communiqué.

À 12h00, Enedis comptabilisait au total "14.000 clients coupés sur toute la partie Nord de la France de la Bretagne au Grand Est".

"Les premières visites de terrain font apparaître que les incidents sont dus à des projections de branches ou de débris dans les lignes 20.000 volts", a expliqué Enedis, précisant que dans le Nord et le Pas-de-Calais, 500 foyers étaient toujours privés d'électricité à 13h30, notamment autour de Saint-Omer, contre 2.500 à 09h00.

Des fortes vagues lors du passage de la tempête Dennis, le 16 février à Plabannalec-Lesconil, dans le Finistère (Ouest de la France).
Photo : AFP/VNA/CVN

Le trafic ferries entre Calais et l'Angleterre était aussi "perturbé" dimanche matin 16 février selon le compte Twitter du port.

Les compagnies DFDS Seaways et P&O ferries, qui transportent voyageurs et poids-lourds entre Calais et Douvres (Angleterre) ont toutes deux signalé des "retards" sur leurs ferries, via leurs comptes Twitter.

"Nous avons quelques retards, entre 30 et 45 minutes, mais qui n'ont rien à voir avec ceux de la semaine dernière", a indiqué une porte-parole de la compagnie DFDS Seaways, rappelant que la tempête Ciara avait provoqué le week-end dernier la suspension du trafic et la fermeture temporaire du port de Douvres.

Météo-France a placé le Morbihan en alerte orange pluie-inondation et le Finistère en alerte orange vent violent et pluie-inondation jusqu'à dimanche 16h00. Dans un bulletin diffusé à mi-journée, quatre autres département ont été placés en vigilance orange pour le vent : les Côtes-d'Armor, l'Ille-et-Vilaine, la Manche et le Calvados.

"Un fort vent de sud-ouest souffle en rafales à plus de 100km/h sur le Finistère, les reliefs du centre Bretagne, le nord des Côtes-d'Armor et jusque sur les côtes exposées du Cotentin", indique Météo-France.

Les Centres opérationnels départementaux d'incendie et de secours (CODIS) bretons ont fait état de nombreuses interventions, essentiellement des branches sur les routes, sans qu'il y ait pour le moment de blessés.

Enfin, en Normandie, vers midi du dimanche 16 février, 1.400 foyers étaient privés d'électricié : 400 dans le Calvados, 350 dans la Manche, 320 dans l'Orne, 180 en Seine-Maritime et 150 dans l'Eure, selon une porte-parole régionale d'Enedis, précisant que 200 agents étaient sur le terrain.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Son Doong fait partie des dix plus belles visites virtuelles du monde En cette période épidémique, il est possible d'admirer la célèbre grotte de Son Doong avec juste un téléphone ou un ordinateur. Le quotidien britannique Guardian vient de présenter les dix plus belles visites virtuelles du monde pendant les jours de confinement à cause du COVID-19, dont la grotte vietnamienne Son Doong.