07/03/2021 16:25
La vie spirituelle des Dao Tiên, l’une des communautés ethniques très présentes dans la province de Son La (Nord), est rythmée par la danse à la clochette. Pour eux, ce métallophone est un moyen de communication avec leurs ancêtres et leurs divinités.
>>Comment les Dao Tiên préservent-ils leurs brocatelles traditionnelles ?
>>À la découverte de la broderie des Dao Tiên
>>Quand les femmes d’ethnies minoritaires prennent leur destin en main

La danse à la clochette. Photo : VOV/CVN

De la cérémonie d’initiation aux funérailles, en passant par les rituels pour s’attirer une bonne récolte, tous les grands événements spirituels importants des Dao Tiên se déroulent aux sons des clochettes, des tambours et des flûtes… Si les autres ne sont que des instruments de musique, les clochettes, elles, sont en plus un accessoire de danse.

Les danseurs et danseuses, de préférence huit hommes et huit femmes, tiennent une clochette dans leur main droite et un bâton dans leur main gauche. Ils avancent ces objets en trois temps, et les reculent en trois temps également. Ils font trois pas en rond de gauche à droite, puis complètent le tour de droite à gauche pour revenir à la position de départ.

Ces mouvements se répètent jusqu’à ce que cessent les chants successifs. Il faut savoir que les Dao Tiên dansent en entonnant des chansons anciennes relatant les premiers jours de leur ethnie, les mariages et les naissances… À la fin, les cercles se transforment en rangs parallèles et la danse se termine par un grand cri collectif.

Créée en 2017, la troupe de danse à la clochette du hameau de Suôi Lin comprend une douzaine de femmes de différentes tranches d’âge et présidées par Bàn Van Sênh. "Je suis fier d’avoir appris à danser aux membres de la troupe. J’espère que les jeunes s’intéresseront aussi à la danse à la clochette, car celle-ci représente parfaitement notre identité culturelle", dit-il.

Bàn Van Toàn, chef de la troupe de chant et de danse du hameau, était un élève de Bàn Van Sênh. "C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous, les jeunes, avons appris la danse à la clochette", indique-t-il. "C’est une très belle danse qui nécessite d’être perpétuée comme étant un patrimoine culturel ancestral".

Les troupes de Bàn Van Sênh et Bàn Van Toàn se produisent très souvent et notamment lors des fêtes culturelles du district et de la province. En plus d’être une pratique sacrée des Dao Tiên, la danse à la clochette est également un emblème culturel original de la province de Son La.

VOV/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un ingénieur passionné de lego

À la découverte du lac Noong U sauvage et charmant Le lac Noong U qui se trouve à environ 30 km de la ville de Diên Biên Phu dans la province de Diên Biên, est aussi beau qu'une aquarelle car entouré de montagnes et de forêts de pins.