15/07/2018 18:19
Des responsables militaires américains et nord-coréens se sont rencontrés dimanche 15 juillet à la frontière entre les deux Corées afin d'organiser le rapatriement des dépouilles de soldats américains tués pendant la guerre de Corée, a rapporté l'agence de presse sud-coréenne Yonhap.
>>Une rencontre prévue le 15 juillet entre les États-Unis et la RPDC
>>Nucléaire nord-coréen: deuxième journée d'entretiens de Pompeo à Pyongyang

Des soldats nord-coréens en faction devant l'entrée d'un pavillon du côté nord-coréen de la zone démilitarisée dans le village de Panmunjom, le 11 juin.
Photo: AFP/VNA/CVN

Le retour des cendres d'Américains ayant péri pendant le conflit de 1950-1953 fait partie d'un accord signé entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un et le président américain Donald Trump au cours de leur rencontre historique le mois dernier.

Les entretiens entre militaires ont commencé dimanche 15 juillet dans le village frontalier de Panmunjom, où fut signée la trêve de la guerre de Corée, dans la zone démilitarisée (DMZ), a précisé Yonhap en citant un responsable officiel sud-coréen. "À notre connaissance, les discussions entre les États-Unis et la  République populaire démocratique de Corée (RPDC) sur le retour des restes des soldats sont en cours", a déclaré ce responsable selon l'agence de presse sud-coréenne.

Des images de la télévision ont montré des véhicules portant des plaques d'immatriculation de l'armée américaine se dirigeant vers la frontière lourdement gardée. Des dizaines de cercueils destinés à transporter les dépouilles ont été, selon les médias, acheminés ces dernières semaines vers le côté sud de la frontière.

Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo, qui s'était rendu à Pyongyang ce mois-ci pour étudier les détails de l'accord Kim-Trump, avait indiqué plus tôt que cette rencontre devait avoir lieu jeudi dernier 5 juillet ou aux environs de jeudi 5 juillet.

Mais les Nord-Coréens ne sont pas venus au rendez-vous à la frontière jeudi 5 juillet. Ils ont contacté les Américains le même jour pour leur proposer une rencontre dimanche 15 juillet, avait indiqué la semaine dernière la porte-parole du département d'État, Heather Nauert, ajoutant: "Nous serons prêts".

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.