23/08/2018 10:11
La Maison Blanche a déclaré mercredi 22 août que le président américain Donald Trump s'était entretenu avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe par téléphone au sujet de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) et de leur rencontre à la prochaine Assemblée générale des Nations unies.
>>Trump aborde une deuxième rencontre "très probable" avec Kim Jong Un
>>Les discussions Washington - Pyongyang deviendraient le "cours normal des affaires"

Le président américain Donald Trump (gauche) et le Premier ministre japonais Shinzo Abe. Photo: AFP/VNA/CVN

La porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Sanders, a déclaré au cours d'un point de presse que MM. Trump et Abe avaient confirmé au cours de leur conversation qu'ils s'engageaient à maintenir de "fortes sanctions" contre la RPDC. Les deux dirigeants ont indiqué qu'ils avaient hâte de se rencontrer à l'occasion de la réunion onusienne et "poursuivront ces discussions importantes avec leurs alliés".

Le département américain du Trésor a sanctionné mardi 21 août deux entités et six navires pour avoir enfreint les sanctions onusiennes et américaines contre la RPDC, les accusant d'avoir participé à des transferts de produits pétroliers raffinés avec des navires battant pavillon de la RPDC, une activité interdite par le Conseil de sécurité de l'ONU.

"Les conséquences de la violation de ces sanctions resteront en vigueur" jusqu'à la fin de la dénucléarisation définitive de la RPDC, a indiqué le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin. Ces actions sont survenues après que M. Trump a annoncé lundi 20 août qu'il rencontrerait "très probablement" une seconde fois le dirigeant suprême de la RPDC, Kim Jong Un.

Il a également déclaré qu'il pense que Pyongyang a pris des mesures spécifiques qui tendent vers la dénucléarisation. Dans une déclaration conjointe suite au sommet Trump - Kim de Singapour le 12 juin, le président américain s'était engagé à fournir des garanties de sécurité à la RPDC alors que le dirigeant de celle-ci réaffirmait son engagement ferme et indéfectible pour une dénucléarisation complète de la péninsule coréenne.

Les deux dirigeants sont également convenus de s'engager pour établir de nouvelles relations États-Unis - RPDC et bâtir un régime de paix durable et stable dans la péninsule. 
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.