16/04/2018 20:17
La présidente de l’Assemblée nationale (AN) du Vietnam, Nguyên Thi Kim Ngân, et le président de l’Assemblée consultative islamique d’Iran, Ali Ardershir Larijani, ont convenu de coopérer étroitement pour parvenir à l’objectif de porter le commerce bilatéral à deux milliards de dollars, lors de l’entretien, le 16 avril à Hanoï.
>>Dynamiser les relations Vietnam - Iran
>>Le président de l’Assemblée consultative islamique d’Iran au Vietnam
>>Vietnam et Iran se concentrent sur la coopération économique
>>Vietnam - Iran : promouvoir la coopération dans l’économie et le commerce

Entretien entre Nguyên Thi Kim Ngân et et Ali Ardershir Larijani, le 16 avril à Hanoï. Photo : Trong Duc/VNA/CVN

La dirigeante vietnamienne s’est déclarée convaincue que cette visite contribuait à consolider et à développer les relations d’amitié et de coopération traditionnelle entre les deux pays.

Ali Ardershir Larijani a estimé les réalisations de développement socio-économique obtenues par le Vietnam et félicité le pays pour avoir organisé avec succès la 26e conférence annuelle du Forum parlementaire Asie-Pacifique.

Mme Ngân a félicité le gouvernement et le peuple iraniens pour leurs réalisations de développement socio-économique, la stabilité politique et le rehaussement de la position de l’Iran sur la scène internationale. Elle a partagé avec le peuple iranien les difficultés causées par l’instabilité en Proche Orient et l’embargo. Elle a salué l’application efficace de l’Accord de Vienne sur le nucléaire ou «Plan d’action conjoint» (Joint Comprehensive Plan of Action, JCPOA), ce soutenant l’Iran dans le développement économique.

Concernant la coopération bilatérale, les deux dirigeants se sont réjouis de la volonté de coopération entre les deux parties dans l’agriculture, l’aquaculture, l’énergie, le pétrole, les télécommunications, la banque… exprimée lors de la 9e réunion du Comité mixte, tenue les 15 et 16 juillet en 2017.

Ali Ardershir Larijani a déclaré que les deux pays pourraient porter le commerce bilatéral à deux milliards de dollars grâce aux potentiels de coopération dans divers domaines, notamment dans le pétrole. L’Iran souhaite apprendre des expériences du Vietnam dans l’agriculture. Les deux pays peuvent promouvoir encore leur coopération dans la pharmacie, la santé, la banque, le tourisme, la culture, l’éducation… et s’orienter vers l’ouverture de la ligne directe pour accélérer le développement économique, commercial, touristique.

Les deux dirigeants ont décidé de multiplier l’échange de délégations de tous niveaux et de s’entraider lors des forums régionaux et internationaux.

Selon Mme Ngân, lors des récentes conférences du Mouvement des non-alignés, certains pays membres hors de l’ASEAN ont protesté contre la mise à jour de la situation en Asie du Sud-Est dans le Document du mouvement. Cet acte va à l’encontre aux principes du mouvement (solidarité, indépendance, ne pas être affecté par la pression et l’ingérence d’autrui). Alors, Mme Ngân a demandé à l’Iran de continuer de soutenir et de protéger ces principes pour la solidarité du mouvement dans le futur.

Priorité aux échanges des produits d’atout

Le marché des télécommunications de l’Iran attire le Groupe des télécommunications de l'Armée du Vietnam.
Photo : Financial Tribune/CVN

Les deux dirigeants ont estimé que la valeur d’échanges commerciaux bilatéraux a atteint l’année dernière 164,6 millions de dollars, soit une hausse de 41% en glissement annuel, mais ce chiffre n’est pas encore à la hauteur des potentiels entre les deux pays.

Ils ont estimé que les deux parties devraient accorder des priorités aux échanges des produits d’atout de chaque partie, dégager des obstacles dans le paiement, encourager des activités des entreprises et la promotion des investissement.

La présidente de l’AN vietnamienne a souligné les potentiels de coopération bilatérale dans le domaine des technologies de l’information et des télécommunications, affirmant que le Vietnam souhaite promouvoir la coopération dans ce domaine.

Le Groupe des télécommunications de l'Armée du Vietnam (Viettel) s’intéresse au marché de télécommunications de l’Iran et demande à ce dernier de créer des conditions à Viettel à participer à un projet de télécommunications en Iran.

Ali Ardeshir Larijani a souligné que cette visite de la délégation iranien au Vietnam avait pour but d’intensifier la coopération dans les domaines de l’économie, de la culture, du tourisme, de l’organisation des expositions des photos, de la Journée culturelle de l’Iran au Vietnam et celle du Vietnam à l’Iran, la projection des films, ajoutant que l’Iran est prêt à octroyer des bourses aux étudiants vietnamiens  pour étudier le persan en Iran.

La présidente de l’AN, Nguyên Thi Kim Ngân, a affirmé que les relations parlementaires étaient un canal important dans la mise en œuvre des politiques extérieures du Vietnam, en souhaitant que les deux organes législatifs promeuvent des activités d’échanges entre les délégations de tous les échelons pour partager des expériences législatives et de supervision.

Elle a annoncé que l’AN vietnamienne a créé un groupe des parlementaires d’amitié Vietnam - Iran comprenant huit membres, dont son président est Nguyên Van Pha, vice-président de la Commission de la Justice de l’AN.

Les deux dirigeants ont convenu de renforcer le rôle de supervision et de promouvoir la mise en œuvre efficace des accords et conventions signés par les deux pays. Ils ont également discuté  des questions régionales et internationales d’intérêt commun.

Sur la situation en Mer Orientale, le président de l’Assemblée consultative islamique d’Iran, Ali Ardeshir Larijani, a affirmé que l’Iran accorde des priorités au règlement des conflits par la voie pacifique.

Il a invité la présidente de l’AN du Vietnam à effectuer une visite officielle en Iran. L’invitation a été acceptée avec plaisir.

Lundi soir, la présidente de l’AN Nguyên Thi Kim Ngân a donné un banquet en l’honneur du président de l’Assemblée consultative islamique d’Iran et sa suite en visite officielle au Vietnam. 

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’identité traditionnelle était au cœur des activités francophones

Le sala centenaire de la pagode Chot Le Centre d’études et de méditation bouddhiste khmer de la pagode Chot, aussi appelé sala, fait partie du patrimoine culturel régional. Retour sur son histoire particulière.