02/08/2019 22:19
Selon le projet de Stratégie nationale pour la 4e révolution industrielle à l'horizon 2030, récemment publié par le ministère du Plan et de l'Investissement, le Vietnam devrait avoir au moins 5 entreprises technologiques d’une valeur de plus d’un milliard de dollars (également connu sous le nom de "licorne"), portant à 10 leur nombre d’ici 2030.
>>e-Cabinet, réseau pilote
vers l'e-gouvernement

>>Ressources humaines pour les villes 4.0
>>L’e-commerce à l’ère 4.0 intéresse les Viêt kiêu en Europe

La proportion d'entreprises appliquant l'une des technologies typiques de la révolution 4.0 devrait atteindre au moins 20% d'ici 2025 et 40% les cinq années suivantes.


L'investissement social total dans la recherche et le développement atteindra au moins 2% du PIB d'ici 2030, plaçant ainsi le Vietnam parmi les 30 premiers pays en termes de brevets dans les domaines technologiques et au 30e rang sur l’indice mondial d'innovation.

Les domaines prioritaires de la transformation technologique sont l'administration publique, l'énergie, la santé, l'éducation, la fabrication, l'agriculture, la logistique, le commerce, les communications et la finance bancaire.

Une des principales orientations est que le Vietnam développera la révolution 4.0, notamment dans la construction de l’e-gouvernement, en améliorant et transformant les systèmes de production et commerciaux existants afin d'optimiser l'affectation des ressources; en investissant et améliorant l'efficacité des activités scientifiques et technologiques.

Selon les estimations, la disponibilité à participer à la révolution 4.0 du Vietnam est assez faible en raison de nombreux points incompatibles entre le système institutionnel, la loi sur les entreprises et la demande d’innovation et de créativité et des obstacles dans l’application des technologies telles que intelligence artificielle, Internet des objets, chaîne de blocs, big data,… dans la production et les affaires.

Avant le Vietnam, de nombreux pays de la région avaient élaboré des politiques sur le développement de la révolution 4.0. En 2015, la Chine a publié sa stratégie "Made in China 2025" avec pour objectif principal de développer les capacités de recherche et développement dans les industries manufacturières. En 2017, la Thaïlande a annoncé sa politique 4.0 visant à développer des produits de haute technologie innovants.

CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

L’île aux aigrettes de Chi Lang Nam à Hai Duong Située sur le lac d’An Duong, district de Thanh Miên, province de Hai Duong, l’île aux aigrettes de Chi Lang Nam est un site écotouristique abritant des milliers d’oiseaux.