24/05/2015 20:33
Le lancement du programme «Lever du soleil pour vous» (Sunrise for U) a eu lieu le 24 mai à l’École supérieure de commerce extérieur de Hanoi.
>>L'ONU plaide en faveur d'une plus grande insertion professionnelle des personnes atteintes d'autisme
>>Hanoi : un colloque pour sensibiliser la population à l’autisme
>>L'entrepreneuriat social : de l'idée à l’application 

Lancement du programme «Lever du soleil pour vous» (Sunrise for U), le 24 mai à l’École supérieure de commerce extérieur de Hanoi.

L’objectif est de faire appel aux assistances de la communauté pour construire un centre d’orientation professionnelle à l’intention des autistes.

Le nombre d’autistes augmente de plus en plus. Une question épineuse pour la société. D'après Lê Quôc Vinh, président de l’Association des hommes d’affaires créatifs, l’entreprise sociale est considérée comme une «adresse idéale» pour que les personnes en situation difficile puissent trouver un emploi convenable. «En ce qui concerne les autistes, ils sont un partenaire indispensable dans l’entreprise sociale. Car cette coopération étroite apporte un développement durable», souligne-t-il. 

L’École secondaire d’économie et de tourisme Hoa Sua, à Hanoi, le Centre de formation professionnelle pour les enfants en situation difficile Koto, Tò he, Vietherb, Hoa Ban+,  etc., sont des entreprises sociales qui ont obtenu des succès remarquables dans la création d’emplois en faveur des personnes défavorisées. 

Produits de l'entreprise sociale Tò he exposés à l'événement.

Le programme «Lever du soleil pour vous» a été créé sous les auspices de l’Association des intellectuels du Vietnam, de celle des jeunes intellectuels dans les sciences et technologies du Vietnam, du Club des hommes d’affaires créatifs  et du Réseau des entreprises sociales.

Le rôle de l’entreprise sociale

Cet événement répond à la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme 2015, sur le thème «Emploi : les avantages de l’autisme».

L’entreprise sociale, un nouveau concept en matière d’acteur économique, est considérée comme un moyen efficace pour atténuer les conséquences des problèmes sociaux, voire pour y remédier. Un concept qui connaît de plus en plus de succès dans le monde comme au Vietnam.

Actuellement, le pays compte près de 200 entreprises sociales dans divers secteurs d’activités, comme les services pour personnes fragiles - handicapés, femmes et enfants de minorités ethniques, porteurs du VIH/sida...-, mais aussi la création d’emplois pour les personnes en situation difficile, les nouvelles énergies, la gestion et le recyclage des déchets, etc.


Les personnes qui souffrent d’autisme ont un énorme potentiel. La plupart ont de remarquables qualités sur les plans visuel, artistique ou intellectuel. Grâce aux technologies d’assistance, les personnes atteintes d’autisme qui sont non verbales peuvent communiquer et partager leurs capacités cachées. Pour permettre l’avènement d’une société qui soit vraiment ouverte à tous, il faut savoir reconnaître les talents des personnes qui appartiennent au spectre de l’autisme plutôt que de se focaliser sur leurs points faibles.

Pourtant, même dans les pays où le problème de l’autisme est le mieux connu, plus de 80% des adultes qui en souffrent sont sans emploi. C’est la raison pour laquelle il est vraiment fondamental que les employeurs comprennent que ces personnes ont des capacités uniques et souvent exceptionnelles, en leur donnant les moyens d’exceller au travail.

L’Assemblée générale des Nations unies a souhaité que davantage de possibilités soient offertes aux personnes souffrant d’autisme. En proclamant le 2 avril Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, elle a aussi demandé que des formations soient dispensées aux administrateurs de services publics, aux prestataires de services, aux prestataires de soins et aux soignants, aux proches et aux non-spécialistes, pour faciliter l’intégration des personnes souffrant d’autisme dans la société, afin qu’elles puissent réaliser pleinement leur potentiel.

Message du secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon

Texte et photos : Câm Sa/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ambiance "électropicale" dédiée aux jeunes francophones

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois Le nombre d'arrivées internationales au Vietnam en novembre a connu une augmentation de 19,6% par rapport à octobre mais a baissé de 99% en variation annuelle.