21/06/2011 02:26
À l'approche du concours d'entrée à l'université, les candidats souhaitent voir où ils en sont dans leurs révisions et savoir ce qui les attend en se soumettant à des examens blancs.
D'après les professionnels de l'éducation, l'examen blanc est un bon moyen pour les futurs étudiants de se jauger avant le concours d'entrée à l'université.

La plupart des lycées, notamment dans les villes dont Hanoi, ont organisé un examen blanc pour leurs élèves de terminale au cours de l'année scolaire. Les classes spécialisées destinées à préparer le concours d'entrée à l'université à Hanoi (le centre de l'Université de la pédagogique de Hanoi, centre Thang Long, celui Hoc mai par exemple) organisent régulièrement des sessions de ce genre. Les frais demandés sont de l'ordre de 100.000 dôngs pour les trois disciplines obligatoires. Mais les élèves peuvent également passer des épreuves dites "à la carte", moyennant de 30.000 à 50.000 dôngs pour chacune des disciplines choisies.

Outre ces centres, les sites spécialisés dans les révisions en ligne (hocmai.vn, thaytro.vn, thithudaihoc.vn...) proposent également des épreuves tirées des annales. Inauguré en avril dernier, le site web http://idjt.vn de la Compagnie par actions de l'investissement et des technologies éducatives IDJ Technology a attiré environ 5.000 internautes pour des simulations d'examen.

Pour attirer davantage d'élèves, les classes préparatoires au concours d'entrée à l'université et aux écoles supérieures ont lancé des formules promotionnelles comme réduction ou exemption des frais de passage de l'examen blanc. L'École de la formation aux Beaux-arts multimédias (Arena Multimedia), en coordination avec l'Université des Beaux-arts du Vietnam, a organisé le 18 juin à Hanoi et à Hô Chi Minh-Ville un examen blanc gratuit pour leurs candidats.

D'après Vu Khac Ngoc, chef du bureau chargé du développement des contenus de la compagnie IDJ Technology, ce type d'examens aide les élèves dans leurs révisions. En effet, ils peuvent mieux cerner leurs faiblesses et se focaliser ainsi dessus pour ne pas être victime d'une "panne d'inspiration" le jour fatidique. En cas de mauvais résultat, les élèves ne doivent pas s'inquiéter outre mesure, puisqu'il leur reste du temps pour peaufiner leurs connaissances. Et en cas de bon résultat, il ne faut non plus adopter une attitude suffisante, sous peine de subir une sévère désillusion le jour J, comme il a déjà été mentionné.

Quê Anh/CVN
21/6/2011
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous au Centre de la quintessence du village artisanal vietnamien

SEA Games 31 : les visiteurs étrangers impressionnés À l’occasion des 31es Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA Games 31), le Vietnam a accueilli un grand nombre de sportifs, d’entraîneurs, d’officiels et d’amoureux du sport, venus de tous les pays de la région.