24/09/2017 16:52
Dans le cadre du projet de renforcement du contingent de jeunes cadres dans les communes des districts démunis, 600 jeunes diplômés ont apporté leur dynamisme pour booster le développement local.
>>Des postes à l’étranger pour lutter contre le chômage des diplômés
>>Mode : les jeunes innovateurs présentent leurs collections à Hanoï
>>Les jeunes diplômés, instigateurs du développement

Le jeune diplômé Dinh Thê Anh enseigne aux habitants de la commune de Tà Xua (province de Son La) la récolte du thé. Photo : Xuân Tùng/CVN

Dans la commune frontalière de Man Thân, district de Si Ma Cai, province septentrionale de Lào Cai, tout le monde connaît le jeune Giàng Seo Châu, 31 ans, premier agrégé de la commune. Il vient d’être élu secrétaire adjoint du Comité du Parti et président du Comité populaire de la commune de Man Thân après trois ans d’activités au sein du projet d’envoi de 600 jeunes diplômés pour assumer le poste de vice-président du Comité populaire communal dans les 64 districts les plus démunis du pays (Projet 600).

Selon les autorités et habitants locaux, Giàng Seo Châu a joué un rôle important dans la mise en œuvre avec succès du programme d’édification de la Nouvelle ruralité et d’autres programmes sur le refus de la pauvreté et la restructuration économique permettant d’élever le revenu des habitants.

Il est aussi l’auteur du projet de plantation de Panax notoginseng (pseudo-ginseng) dans la localité, projet qui a vu la participation d’une dizaine de familles et qui s’étend sur une superficie de 4,4 ha. Il a également enseigné aux habitants locaux l’application des avancées techno-scientifiques  dans l’agriculture afin d’opti-miser le rendement et la valeur des produits.

Amélioration des conditions de vie

En 2016, le rendement de vivres de la commune de Man Thân atteignait 1.182 tonnes. Le revenu moyen par tête était de 22 millions de dôngs par an. La commune possédait un cheptel d’animaux domestiques de milliers de bêtes. Man Thân a été la première commune du district de Si Ma Cai à atteindre tous les critères de la Nouvelle ruralité, reconnus par le Comité populaire de la province de Lào Cai. Par ses contributions, Giàng Seo Châu est l’un des dix jeunes ayant obtenu le prix «Jeunes Vietnamiens exemplaires de 2016» ou encore le prix «Jeunes de l’ASEAN de 2017 » notamment.

Connu dans tous les hameaux de la région montagneuse du Tây Bac (Nord-Ouest), le jeune diplômé Trang Seo Pao, 34 ans, figure, quant à lui, dans la liste des «Jeunes Vietnamiens exemplaires de 2014» et s’est également vu remettre une récompense spéciale par le Premier ministre. Il est surnommé «le roi des chemins bétonnés» par les habitants de la commune de Hoàng Thu Phô, de la province de Lào Cai.

Diplômé en 2012 de l’Université d’architecture de Hanoï, il a participé au «Projet 600» en assumant le poste de vice-président du Comité populaire de la commune de Hoàng Thu Phô. Après une inspection sur le terrain, le jeune homme a décidé de miser sur la construction de chemins vicinaux pour  faciliter le déplacement et le transport des produits agricoles d’un village à l’autre. Pour l’élaboration du projet, il a dû prévoir un budget et a fait appel à des aides financières. Maintenant, un chemin bétonné d’une longueur de 17 km relie tous les hameaux de la commune.

Giàng Seo Châu (centre) est l’un des dix jeunes ayant obtenu le prix «Jeunes Vietnamiens exemplaires de 2016». Photo : Nhu Y/CVN

Par ailleurs, Trang Seo Pao encourage les habitants locaux à améliorer leur qualité de vie par le biais de la construction de lieux d’aisance conformes aux normes d’hygiène pour chaque famille, de l’installation de dizaines d’aires d’élevage afin d’y parquer le bétail, ou encore de la mise en place de cantines dans le pensionnat de la commune, entre autres.

Lors de sa mission en tant que vice-président du Comité populaire de la commune de Làng Nhi, la plus démunie du district de Tram Tâu, province de Yên Bai (Nord), Lo Van Khoi a, quant à lui, proposé de nombreuses initiatives et solutions pour l’essor socio-économique local. Depuis, les conditions de vie des habitants, essentiellement des H’Mông, se sont améliorées avec notamment la scolarisation des enfants.

Prêt à assumer de nouvelles tâches

Afin de venir en aide aux H’mông, le jeune Khoi a entre autres, créé une communauté d’élevage de chèvres. La commune possède à l’heure actuelle un cheptel caprin de 300 bêtes. Au vu de ces résultats favorables, Lo Van Khoi s’est ainsi vu remettre des récompenses de la  Fédération du travail de Yên Bai et du président du Comité populaire provincial.  Il travaille actuellement  pour l’Association des paysans du district de Tram Tâu.

«Après avoir acquis maturité et expérience en étant confronté directement à la réalité du terrain, je suis prêt à assumer toute nouvelle tâche qui me sera proposée. Je suis toujours prêt à faire des efforts et ce, dans n’importe quelle position», partage Lo Van Khoi.

Pour sa part, Nguyên Thi Ngoc Linh, 31 ans, a élaboré et mis en œuvre avec succès le projet «Création de la Coopérative des services agricoles de Phuoc Tiên» lors de sa mission en tant que vice-présidente du Comité populaire de la commune de Phuoc Tiên, province de Ninh Thuân (Centre), dans le cadre du «Projet 600». Cette coopérative a permis aux habitants locaux d’avoir ainsi accès aux nouvelles méthodes de production, aux semences de haute valeur ou encore aux fonds étatiques.

Grâce à ses travaux, elle a été élue vice-présidente du Comité populaire de la commune de Phuoc Tiên chargée de l’économie. «C’est un travail de longue haleine que de réaliser des solutions et des initiatives au service des habitants locaux», souligne Ngoc Linh. Elle est en passe d’élaborer un nouveau projet sur le développement du métier de vannerie afin de créer davantage d’emplois et ainsi augmenter le revenu des habitants locaux. 

Huong Linh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Quang Ninh accueille 10 millions de touristes de janvier à septembre Selon le Service provincial du tourisme, au cours des neuf premiers mois de l’année, le nombre de touristes ayant visité Quang Ninh est estimé à plus de 10 millions, dont 3,6 millions de visiteurs étrangers, soit une hausse respective de 25% et de 19% en glissement annuel.