01/08/2020 22:05
Air Canada a annoncé vendredi 31 juillet une perte de plus de 1,7 milliard de dollars canadiens (1,1 milliard d'euros) au deuxième trimestre en raison des "effets dévastateurs" de la pandémie de coronavirus.
>>Canada : Air Transat va reprendre ses vols à partir du 23 juillet
>>Air Canada a perdu plus d'un milliard de dollars au premier trimestre

Un avion de la compagnie Air Canada se prépare à décoller de l'aéroport de San Francisco, aux États-Unis, le 30 juin. Photo : Getty Images/CVN

Le chiffre d'affaires de la compagnie a chuté de 89% au deuxième trimestre, avec la suspension de la plupart des vols en raison des mesures de confinement et les fermetures de frontières imposées par les gouvernements pour endiguer la pandémie, a indiqué Air Canada dans un communiqué.

Au deuxième trimestre 2019, Air Canada avait dégagé un bénéfice net de 343 millions de dollars.

Ramenée à une action et hors éléments exceptionnels, la perte pour les trois mois terminés le 30 juin est ressortie à 6,44 dollars canadiens, beaucoup plus que les 3,67 attendus par les analystes.

Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre a fondu, s'établissant à 527 millions de dollars canadiens, contre plus de 4,7 milliards de dollars canadiens à la même période en 2019.

Les revenus tirés du fret ont cependant augmenté de 52% à 269 millions de dollars, avec la conversion de Boeing 777 et 787 pour transporter des équipements médicaux afin de faire face à la pandémie.

Le nombre de passagers a chuté de 96% sur un an, forçant Air Canada à retirer 79 appareils de sa flotte (plus de 30% du total) et supprimer 20.000 emplois, soit plus de 50% de son personnel.

Air Canada a réduit sa capacité de transport de passagers de 92% au deuxième trimestre par rapport à l'an dernier.

"Les résultats d'Air Canada pour le deuxième trimestre confirment les effets dévastateurs et sans précédent de la pandémie de COVID-19 et des restrictions de déplacements, fermetures de frontières et mesures de mise en quarantaine imposées par les autorités gouvernementales", a déclaré Calin Rovinescu, Pdg d'Air Canada.

"Au Canada, les restrictions fédérales et interprovinciales comptent parmi les plus strictes du monde. Dans les faits, ces restrictions ont entraîné la cessation de la quasi-totalité des activités du secteur de l'aviation commerciale", a-t-il dit.

Invoquant un "contexte opérationnel pratiquement impossible", la compagnie a appelé Ottawa à adopter "des mesures prudentes visant à remplacer les restrictions globales de déplacements et les exigences de mise en quarantaine par des mesures ciblées, fondées sur des données éprouvées et tenant compte du contexte actuel".

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.