05/08/2017 08:24
Enisala est une cité de la ville de Tulcea située au Sud-Est de la Roumanie. Elle se trouve dans le nord de la région Dobroudja, à proximité du lac Razim, aussi près du delta du Danube que de son embouchure dans la mer Noire à Gura Portiţei. L'appellation de la cité d'Enisala provient d’une ancienne combinaison de mots turcs - Yeni-Sale - qui signifient «nouveau village». La forteresse médiévale d’Enisala est placée au sommet d’une colline ; de là, le panorama que l’on peut admirer s’étend jusqu’à la mer.
>>Roumanie : cinq choses à savoir

La forteresse d’Enisala.

Selon les résultats des fouilles archéologiques, la cité d’Enisala a été érigée durant la deuxième moitié du XIVe siècle par une autorité qui visait à contrôler la navigation sur la zone nord, vers le lac Razim. En effet, le débouché de ce lac sur la mer Noire ainsi que sa connexion au Danube par deux canaux ont été les raisons principales de la construction de ladite forteresse.

La forteresse Enisala, est, comme toute construction de ce type, en oppidum.

Il semble qu’aux XVe et XVIe siècles, la zone était placée au carrefour de plusieurs routes commerciales importantes. Les bâtisseurs présumés de la cité d’Enisala seraient donc des Italiens de Gène.

Les vestiges d’Enisala à l’heure actuelle.

Vers l’an 1386, sous le règne de Mircea le Vieux, le Nord de la province Dobroudja - Enisala comprise - devait être intégré dans la principauté. Cependant vers 1419-1420, la région est conquise par les Ottomans, et il semble que la cité n’ait pas été immédiatement intégrée au système administratif ottoman. En effet, au début du XVIIe, elle est alors abandonnée.

Le panorama que l’on peut admirer s’étend jusqu’à la mer Noire.

Actuellement, les vestiges de la forteresse demeurent un point touristique attrayant de la Roumanie.

Texte et photos : Huong Giang/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

La pagode de Long Tiên, une destination incontournable Long Tiên, qui se trouve dans la rue éponyme, au pied de la montagne Bài Tho (Poème), est la plus grande pagode de la ville de Ha Long, province de Quang Ninh (Nord).