20/06/2018 20:33
Engagé dans une stratégie de recentrage vers les énergies bas carbone, Engie va cesser toute exploitation de centrale au charbon dans la région Asie-Pacifique en vendant sa participation dans le producteur d'électricité thaïlandais Glow, une transaction à 2,6 milliards d'euros.
>>Énergies renouvelables: Engie rachète le producteur indépendant Langa

Engie cessera toute exploitation de centrale au charbon dans la région Asie-Pacifique. Photo: AFP/VNA/CVN

Engie a signé mercredi 20 juin un accord de cession avec le groupe thaïlandais Global Power Synergy Public Company Ltd (GPSC) pour lui vendre ses 69,1% de Glow, un producteur indépendant d'électricité coté à la Bourse de Thaïlande.

GPSC, qui compte aussi acheter la part restante de Glow, a souligné dans un communiqué l'importance stratégique de cette opération, qui portera sa capacité de production à 4,835 GW.

"La transaction aura un impact de 3,3 milliards d'euros sur la dette nette consolidée d'Engie", a précisé le groupe français dans un communiqué séparé.

L'opération, dont la clôture est attendue pour la fin de l'année, permettra surtout de réduire de 14% les "capacités installées totales du groupe à partir de charbon": après la cession de Glow, elles s'élèveront à 6,9 GW, selon Engie, soit seulement 6% de ses capacités installées.

L'opération s'inscrit dans la stratégie du groupe visant à réduire son empreinte carbone. Ainsi, Engie aura "atteint et même légèrement dépassé" l'objectif de 15 milliards d'euros de cessions d'actifs sur trois ans dans le pétrole et le charbon, prévu dans un programme engagé en 2016, a précisé une porte-parole du groupe à l'AFP.

Confronté au bouleversement du secteur européen de l'énergie, Engie veut se concentrer sur les énergies renouvelables, le gaz, les services énergétiques et les activités à prix régulés ou fixés par contrat, moins risquées que celles exposées aux prix de marché.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.