23/12/2020 13:43
En 2021, l’Union européenne (UE) prévoit de signer un projet d'une valeur de 140 millions d'euros pour soutenir le Vietnam dans le secteur de l'énergie.
>>Une année spéciale pour les relations Vietnam - UE
>>La 2e réunion du Comité mixte dans le cadre de l’APC Vietnam - UE
>>La 2e réunion du Comité mixte Vietnam - Union européenne

Le Vietnam est un pays en développement à la demande énergétique exponentielle.
Photo : Thanh Tân/VNA/CVN

Actuellement, la partie européenne accorde un soutien d'environ 250 millions d'euros au Vietnam afin de l’aider à répondre au changement climatique, principalement dans le secteur de l'énergie, a révélé l’ambassadeur de l'UE au Vietnam, Giorgio Aliberti, au journal Dau Tu (Investissement).

Les programmes de soutien de l'UE au Vietnam durent généralement sept ans, principalement dans le secteur de l'énergie et de l'efficacité énergétique. L'UE construit un nouveau programme de soutien au Vietnam pour ces sept prochaines années, qui donne toujours la priorité au secteur de l'énergie.

Plus récemment, l'Agence française de développement (AFD), l'UE et le gouvernement vietnamien ont conclu des accords de parrainage pour un nouveau projet conjoint sur l'amélioration des infrastructures urbaines afin d'atténuer les impacts du changement climatique dans quatre provinces côtières de la partie nord du Centre.

Plus précisément, ce projet conjoint comprend une subvention de l'UE de 5 millions d'euros, un prêt de l'AFD de 123 millions d'euros et une contrepartie de 28 millions d'euros sur le budget des quatre provinces. Les  cinq petites zones urbaines qui bénéficieront de ce projet sont Phat Diêm (Ninh Binh), Ngoc Lac (Thanh Hoa), Hoàng Mai (Nghê An), Huong Khê et Thach Hà (Hà Tinh).

Pour un développement durable

L'ambassadeur de l'UE a déclaré que les catastrophes naturelles dévastatrices au Centre ont récemment montré que l'adaptation au changement climatique est très urgente pour le développement durable du Vietnam. Par conséquent, il est important de soutenir le pays dans ses efforts de résilience.

La lutte contre le changement climatique mondial nécessite la participation et la coordination de toutes les parties, y compris entre pays développés et en développement. Le Vietnam est un pays en développement, donc la demande d'énergie est énorme et s'oriente également vers le développement de l'énergie verte.

"L'attitude, la vision et le traitement du Vietnam sur le changement climatique par rapport aux autres pays européens dans le passé sont complètement différents, mais nous avons récemment constaté un grand effort du Vietnam dans ses programmes et activités environnementales et la réponse au changement climatique. L'Europe veut vraiment introduire des modèles de réponse au changement climatique dans d'autres pays, dont le Vietnam, pour une application pratique", a souligné l'ambassadeur de l'UE.

Selon le diplomate, le Vietnam aura besoin d'un processus beaucoup plus long pour mettre en œuvre et obtenir les mêmes résultats en matière de changement climatique que les pays développés, mais il est important que ses efforts remarquables  soient remarquables dans la participation active à la lutte contre le changement climatique avec d'autres pays.

Dans le cadre de l'accord de Paris sur le changement climatique, l'ambassadeur de l'UE a déclaré que le Vietnam avait renforcé son engagement à réduire ses émissions de CO2 de 9%, supérieur aux 8% précédents, avec l'objectif d'atteindre 27% d'ici 2030. 
CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre

Pour développer l'écotourisme dans le Parc national d'U Minh Thuong Afin de développer l'écotourisme et d’en faire un secteur économique représentant une position importante dans la structure du secteur des services, le Parc national d'U Minh Thuong dans la province méridionale de Kiên Giang se concentre sur l'amélioration de la qualité et la diversification des activités touristiques.