13/10/2020 17:29
Lundi 12 octobre, la nouvelle antenne de l'Hôpital d'oncologie de Hô Chi Minh-Ville (Hôpital d’oncologie 2) a été officiellement inaugurée, dans le 9e arrondissement. Ses 1.000 lits permettront de réduire la surcharge de l'Hôpital d'oncologie actuel et de répondre aux besoins croissants.

>>COVID-19 : dissolution de l'hôpital de campagne de Hoà Vang à Dà Nang
>>Un hôpital de campagne installé au centre sportif de Tiên Son
 

Cérémonie d'inauguration de l'Hôpital d’oncologie 2.


Lors de la cérémonie d'inauguration, Nguyên Tân Binh, directeur du Service municipal de la santé, a déclaré que bien qu'il y ait 123 hôpitaux dans la ville, le nombre de patients chaque année s’élève à environ 40 millions. De plus, de nombreux hôpitaux spécialisés sont  surchargés depuis de nombreuses années. C’est le cas de l'hôpital d'oncologie de Hô Chi Minh-Ville qui dénombre chaque année environ un million de visites et 10.000 hospitalisations.

Bien que nombre d’hôpitaux  s’agrandissent et se modernisent, la question de la surcharge demeure intacte. Ainsi, parallèlement à l'hôpital pédiatrique de la ville, l'hôpital d'oncologie 2, approuvé par le Premier ministre, a été mis en chantier en 2014. Nguyên Tân Binh a estimé que grâce à des installations modernes, des équipements et ressources humaines de haute qualité, les patients seront soignés au mieux.

Nguyên Thành Phong, président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, a   signalé que depuis 1966, il n'y avait qu'un seul hôpital spécialisé en oncologie, en surcharge depuis de nombreuses années.

Afin de mettre rapidement en service l'ensemble de l'hôpital, le président a demandé d’achever au plus vite les parties restantes des constructions. En outre, il est nécessaire d’améliorer et de former des ressources humaines, en utilisant efficacement les équipements pour améliorer la qualité des services de santé.

Nguyên Thành Phong a également demandé à l'investisseur et à l'unité de construction de contrôler la qualité, d'achever les éléments restants, de terminer le projet et de remettre l'ensemble du projet d'ici fin 2020. "Pour la période 2020-2025, la ville développera les hôpitaux en centres médicaux spécialisés de la région Sud. Elle établira des centres d'examen médicaux de pointe afin de développer le tourisme médical et de réduire le phénomène des Vietnamiens se rendant à l'étranger pour un traitement médical. Par conséquent, l'hôpital d'oncologie N°2 doit mettre l’accent sur le renforcement de sa promotion, le déploiement de nouvelles technologies, l'innovation dans les examens médicaux et les traitements, répondant aux besoins croissants de la population", a conclu M. Phong.

Avec une capacité de 1.000 lits, l'hôpital d'oncologie propose les grands blocs suivants : zone d'examen et de traitement médical ambulatoire, zone de diagnostic, zone administrative, système d'infrastructure technique et travaux auxiliaires. L’investissement total est estimé à plus de 5.800 milliards de dôngs.

 

Texte et photos : Quang Châu/CVN



 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

Culture et grands espaces à Yên Bái Chaque année, aux mois de septembre et octobre, les montagnes du district de Mù Cang Chai de la province de Yên Bái sont le terrain de jeu de très nombreux touristes.