17/02/2018 15:37
Des Bouddhistes russes, dont la majorité vivent en Bouriatie, en Sibérie, à la frontière de la Mongolie, célèbrent depuis vendredi matin 16 février le Nouvel An lunaire, dont les fêtes dureront près d'un mois.
>>Aller à la pagode au Nouvel An lunaire, une belle coutume des Vietnamiens
>>Le secrétaire général du Parti passe le réveillon aux côtés des Hanoïens
>>Le repas du Réveillon, un trait culturel traditionnel des Hanoïens

Le président russe Vladimir Poutine (3e à droite) visite un monastère en compagnie de moines bouddhistes dans le village de Verkhniaïa Ivolga, en Bouriatie, en Sibérie, le 11 avril 2013.
Photo : AFP/VNA/CVN

Au temple bouddhiste d'Atsagatski, à 50 km d'Oulan-Oudé, la capitale de Bouriatie, les fidèles affluaient pour prier et consulter leur horoscope.

"Les pauvres deviendront plus pauvres, les riches plus riches, l'été et l'automne seront pluvieux, mais en général, l'année sera bonne", leur a répondu le lama du temple, Tarba Dorjiev, âgé de 61 ans.

Pour célébrer le Nouvel An lunaire, les Bouddhistes de Russie cuisinent des plats traditionnels, tels que les "bououzi", sorte de gros ravioli garnis à la viande.

"Les dieux nous offrent encore une année de vie et ils nous souhaitent d'être heureux", a assuré Svetlana Tsibikjapova, 57 ans, en pleine préparation de ce plat traditionnel.

La Russie, pays à majorité orthodoxe, compte environ un million de Bouddhistes, dont la plupart vivent en Sibérie.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Développement du tourisme communautaire au Vietnam Au cours de ces dernières années, le tourisme communautaire s’est bien développé dans plusieurs localités, dont les provinces de Hoà Binh, Lào Cai (Nord), et Quang Nam (Centre).