27/03/2018 09:28
Les autorités russes ont dénoncé lundi 26 mars de graves négligences et des violations des normes de sécurité après l’incendie qui a ravagé la veille un centre commercial à Kemerovo en Sibérie, faisant au moins 64 morts dont neuf enfants.

>>Incendie en Russie : le nombre de morts s'est élevé à 53 morts
 

L'incendie du centre commercial de Kemerovo, le 26 mars en Sibérie.
Photo : AFP/VNA/CVN


Le Comité d’enquête, l’instance chargée des principales investigations criminelles en Russie, a dit avoir découvert des "violations flagrantes", tant dans sa construction que dans sa mise en exploitation.

Les enquêteurs et les témoins évoquent notamment des issues de secours fermées à clé et une absence totale d’alertes pour avertir les clients du centre commercial du début de l’incendie.

"Il n’y a eu aucune annonce, les gens ont juste commencé à courir vers la sortie. Ensuite, il y a eu une odeur de brûlé. On a commencé à comprendre que ce n’était pas un exercice", a déclaré une femme à la chaîne de télévision Rossia 24.

Un autre témoin, interrogé par la radio BFM, a évoqué des classes d’enfants venus des villages avoisinants qui se trouvaient dans le cinéma au moment de l’incendie, dans des salles fermées à clé par les accompagnateurs.

"La question est la suivante : pourquoi les portes étaient-elles fermées ?", s’est indigné le vice-gouverneur de la région, Vladimir Tchernov, cité par l’agence de presse TASS.

Une enquête a été ouverte pour "violation des règles de sécurité". Et cinq personnes ont été arrêtées, parmi lesquelles le locataire du local où s’est déclenché l’incendie, le directeur de la société gérant le centre commercial et un membre d’une société chargée de la sécurité dans le centre commercial, soupçonné d’avoir débranché le système d’annonces sonores quand l’incendie a éclaté, selon le Comité d’enquête russe.

Doté d’un sauna, de plusieurs salles de cinéma et de restaurants ainsi que d’un bowling, le centre commercial était très fréquenté dimanche 25 mars.

Des images diffusées lundi 26 mars par la chaîne de télévision Life, présentées comme des images de vidéosurveillance du lieu du départ de l’incendie, montrent une foule partir en courant avant qu’une fumée noire ne recouvre l’espace en quelques secondes.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Thi.bli, de l’amour de la céramique à l’amour du Vietnam

Un Depuis 15 ans, chaque dimanche matin, les philatélistes de la capitale se donnent rendez-vous dans un petit café de la rue Triêu Viêt Vuong. Rassemblés sur le trottoir, ils boivent du thé et du café tout en échangeant des timbres.