14/02/2020 12:19
Le ministère de l’Industrie et du Commerce (MIC) prend plusieurs mesures pour rechercher de nouveaux marchés pour les produits agricoles pour le court comme le long termes.

>>Le Covid-19 plombe la croissance du secteur industriel
>> Hanoï connaît une amélioration des arrivées de touristes
 

Des containers de produits agricoles ont été dédouanés après des jours d’attente à la porte frontalière de Lào Cai. Photo : VNA/CVN


Concrètement, le Département des marchés d’Asie et d’Afrique (relevant du MIC) coopérera avec les Services chargés des affaires commerciales en République de Corée, au Japon et aux autres marchés signataires des accords de libre-échange avec le Vietnam pour concevoir des programmes de promotion commerciale, face aux difficultés d'exportation de certains produits agricoles en raison de la prolongation de la fermeture temporaire des marchés frontaliers et la suspension des échanges commerciaux transfrontaliers jusqu’à fin février 2020 de la part des autorités de la province chinoise du Guangxi, devant les évolutions complexes du COVID-19.

Selon le plan, du 17 au 22 février,  cinq délégations d’entreprises sud-coréennes iront à Hanoï pour prendre part au programme de connexion pour l'écoulement de produits agricoles avec les provinces du Nord.

Entre le 12 et 15 février, 15 délégation d’entreprises japonaises arriveront dans les provinces du Sud pour  sonder les opportunités d’écoulement de produits agricoles et de denrées alimentaires.

Ce mois de février, ledit département, en coopération avec le Service chargé des affaires commerciales en Thaïlande, invitera une délégation d’entreprises thaïlandaises à Hô Chi Minh-Ville pour sonder des opportunités de commercialisation des pitayas. Une Journée des pitayas du nord-est de Thaïlande sera prévue au 2e trimestre de cette année.

Ce département est aussi actif pour inviter une délégation d’entreprises indonésiennes à venir travailler avec les provinces du Nord comme Bac Giang, Hai Duong, Hung Yên ce mois-ci et en mars pour créer une chaîne d’écoulement des litchis.

Le Service chargé des affaires commerciales à Singapour a informé qu’entre le 26 et 28 février, des importateurs singapouriens de fruits et  légumes viendraient au Vietnam pour sonder les opportunités d’affaires dans les provinces du Sud.

Outre la recherche des nouveaux débouchés, il est nécessaire de maintenir les exportations vers le marché  chinois. Alors, le ministère de l’Industrie et du Commerce poursuit sa coopération étroite avec les provinces limitrophes pour maîtriser la situation, échanger avec des partenaires afin de régulariser les activités  d’échanges commerciaux et d’accélérer le dédouanement.

Enfin, le ministre de l’Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh a souligné la recherche, l’élargissement et le développement de nouveaux débouchés après le passage du COVID-19.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Trà Su : bienvenue dans le paradis vert ! Considérée comme le poumon vert du Sud-Ouest du Vietnam, la forêt de cajeputiers de Trà Su est devenue une destination très prisée des amoureux de la nature. Une excursion mémorable à faire sur une journée.