17/03/2018 02:16
Le Vietnam est un pays saisissant et renversant. Voilà les deux adjectifs que j’emploierais si je devais qualifier promptement ce périple de plus d’un mois dans les contrées peu ou prou touristiques du pays.
>>Visite à la héronnière de Bang Lang
>>Temple Bông Lai, site du tourisme spirituel qui vaut le détour

Sophie et moi-même à Sa Pa, province de Lào Cai (Nord).

Impatient, je l’étais ce matin lumineux du mois de février à l’idée de revoir une amie bien-aimée, décidée à passer les 40 prochains jours en ma compagnie. Amusé, je l’étais également dans le taxi nous ramenant de l’aéroport, observant du coin de l’œil l’air ébahi de ma complice partageant sa joie communicative, déjà attentive, avide de découvrir les us et coutumes locales, qui n’ont, je vous l’assure, pas fini de nous surprendre et charmer beaucoup de ceux qui visitent le pays. Amusée, elle l’était aussi, en voyant l’ingéniosité de certains se déplaçant à quatre ou bien même cinq personnes sur un scooter et parfois même avec des animaux.

Le trafic routier atypique, si l’on peut dire, est l’une des premières singularités qui captent l’attention du voyageur, accommodé à la rigidité occidentale. Telle a été l’une de mes premières pensées, ce jour de septembre où j’ai été happé pour la première fois par l’ambiance toute particulière de cette capitale, Hanoï. Mégapole conservant une structure spatiale très ancienne. On peut facilement apprécier et ressentir son histoire millénaire par ses quartiers, véritables morceaux accolés au fil des siècles qui caractérisent à eux seuls l’identité de la ville.

L’apaisant paysage de Sa Pa (Nord).

Une tâche périlleuse m’attendait alors. S’exercer à faire vivre cet environnement tout particulier à mon invitée en seulement une journée. Nous étions impatients de nous mettre en marche. Le lac de l’Épée restituée (lac Hoàn Kiêm), avec ses multitudes d’échoppes qui l’entourent, véritable cœur de la ville du dragon, lieu de légende où s’est déroulé l’un des plus célèbres mythes fondateurs du Vietnam, semblait alors être l’endroit le plus magique, le plus mystique, et d’autant plus sous un soleil couchant digne d’un poème de Verlaine, avant de partir pour le Nord, Sa Pa (province de Lào Cai).

Un souvenir inoubliable

De l’air pur ! Une bouffée d’oxygène après des mois de vie sous le règne de la civilisation contemporaine. Pour ces deux jours dans les montagnes, nous avons opté pour la formule "easy trekking", pas si "easy" que ça finalement… En attesteront les quelques glissades et les vêtements devenus soudainement marronnâtes. Ce fut le moment, par ce temps clair, de profiter d’une nature rayonnante, devant laquelle on peut être que contemplatif avec ses paysages immuables au temps qui passe malgré une activité humaine de plus en plus remuante.

Un coucher de soleil en pleine séance de canoë kayak en baie de Ha Long, province de Quang Ninh (Nord).
Tout comme la baie de Ha Long, province de Quang Ninh (Nord), qui fut notre prochaine destination. Le hasard a ainsi fait que nous nous y sommes retrouvés le jour du Têt, Nouvel An lunaire des Vietnamiens. Après avoir parcouru une partie des eaux vertes émeraude de la baie en canoë et visité une de ses nombreuses grottes miraculeusement cachées à l’intérieur des îles calcaires, une ambiance particulière régnait alors le soir sur le bateau en ce jour sacré pour chaque Vietnamien qui traditionnellement le vit en famille. Le moment était ainsi d’autant plus chaleureux. Repas, pêche à la ligne, karaoké, un bon cocktail pour passer une chouette soirée au beau milieu d’une baie paisible à cette heure, ne déméritant vraiment pas à mes yeux d’avoir été élue comme l’une des sept Nouvelles Merveilles de la nature en 2011.

En somme, le Nord nous a permis de découvrir la somptuosité incroyable du patrimoine naturel du Vietnam. Ayant réservé des circuits touristiques organisés, cela n’a pas réellement laissé place aux activités et aux rencontres impromptues. Mais la suite du voyage allait être tout à fait différente. 
 
Texte et photos : Benjamin Joly/CVN




 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.