31/03/2018 11:38
Le Vietnam, sous sa forme de S étiré dont les deux extrémités sont distantes d’environ 1.700 km, est diversifié de nature. Diversité dans ses paysages, ses populations, ses traditions et ses coutumes. Le Sud nous a permis d’en apprécier les saveurs.
>>En quête d’aventure
>>En quête d’aventure (suite)


En pleine immersion dans le marché flottant de Cai Bè.

L’arrivée à Hô Chi Minh-Ville, poumon économique du pays, marque le retour dans une hyperville tangiblement différente de Hanoï. Plus immensurable, fourmillant de hauts édifices, elle garde cependant un charme particulier, ancestral, à travers ses vieux quartiers, mais aussi par sa poste centrale dont la charpente métallique fut conçue par Gustave Eiffel lui-même, ou par, à deux pas de cette dernière, la cathédrale Notre-Dame de Hô Chi Minh-Ville dont l’architecture fut inspirée de celle de Notre-Dame de Paris. La ville est aussi connue pour sa vie nocturne trépidante et c’est ainsi qu’après en avoir jaugé ses délices et une courte nuit, nous voilà partis en scooter pour une dizaine de jours à la découverte de paysages bien différents de ce que l’on avait pu affectionner auparavant.

C’est en arrivant à Cai Bè, province de Tiên Giang, dans le delta du Mékong, que l’on a pu ressentir cette diversité culturelle, comportementale, plus prononcée chez cette partie du peuple vietnamien. C’est après des heures de scooter sur une route entourée d’une végétation débordante, des hautes herbes couvrantes de bouillonnants marécages à l’odeur si agréable, que l’on a pu découvrir le marché flottant de Cai Bè. Un des plus grands marchés en gros dans la région Sud-Ouest, partagé entre vendeurs et acheteurs et s’allongeant sur plusieurs kilomètres. Dès l’aube, des centaines d’embarcations regorgeant de produits de toutes sortes se succèdent au fil de l’eau. Nous fûmes agréablement surpris et fortement séduits par l’ancrage dans le passé de cet endroit où les traditions et les modes de vie se sont perpétués, pensant de prime abord participer à une activité fourmillante de touristes, nous nous sentîmes finalement vivre dans un autre siècle.       

Au marché flottant de Cân Tho, dégustant un somptueux jus de noix de coco.
                                            
La sensation fut totalement différente à Cân Tho, une bien plus grande ville remarquablement développée mais où le fleuve reste tout de même le principal attrait. Nous vécûmes ici une des nuits les plus exceptionnels du voyage. Pendant que nous étions assis au bord du fleuve, en pleine discussion, un homme naviguant sur son taxi bateau nous a gracieusement proposé de dormir chez lui, une maison sur pilotis en plein milieu du fleuve. Qu’il est agréable de se reposer sur un hamac, entendant uniquement les frêles vaguelettes se plaquant sur le vieux bois…

Les bouddhistes du pays

Après plusieurs heures de scooter sous une pluie ardente, et un portable trempé, nous arrivâmes à Hon Chông, dans la province de Kiên Giang, endroit où nous fîmes la seule baignade du séjour dans une ambiance musicale puisque la plage s’était transformée en grand karaoké, au déplaisir de certains, après qu’on nous demandâmes de chanter…

Détente à Hon Chông dans la province de Kiên Giang.

Notre dernière étape fut Châu Dôc, province d’An Giang, à la frontière du Cambodge. Par l’heureux des hasards, nous arrivâmes un jour important pour tous les bouddhistes du pays qui viennent par milliers prier dans les nombreux temples majestueux de la ville.

Par le malheureux des hasards, nous passâmes près de quatre heures sous un soleil de plomb à trouver une chambre disponible en démarchant les nombreux hôtels de la ville. Mais le jeu en valait la chandelle, nous finîmes cette aventure par l’ascension du mont Sam, culminant à 260 m, et par la contemplation des alentours des terres plates à pertes de vue du Cambodge. Inoubliable !

Texte et photos : Benjamin Joly/CVN



 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Quang Ninh accueille le 15 millionième touriste étranger du Vietnam Le Vietnam devrait accueillir son 15 millionième visiteur étranger en 2018 à la ville de Ha Long, dans la province côtière de Quang Ninh (Nord), fin novembre ou début décembre.