10/10/2019 09:27
Boris Johnson dépêche son ministre du Brexit vendredi 11 octobre à Bruxelles à un moment critique des négociations visant à trouver un accord sur la sortie du Royaume-Uni de l'UE, que les Européens disent ne pas être en mesure d'"envisager" en l'état malgré le calendrier serré.
>>Le PM britannique s'entretiendra avec son homologue irlandais pour éviter un Brexit sans accord
>>L'Irlande prévoit 1,2 milliard d'euros pour atténuer le choc d'un Brexit sans accord

Le négociateur sur le Brexit pour l'UE, Michel Barnier, le 23 septembre à Berlin.
Photo : AFP/VNA/CVN

À une semaine d'un sommet européen crucial et à trois semaines de la date prévue du divorce devant mettre fin à 46 ans de vie commune, le ballet diplomatique s'accélère mais le fossé reste profond entre le gouvernement britannique et l'Union européenne, qui se rejettent mutuellement la responsabilité du statu quo actuel.

Le ministre britannique du Brexit Steve Barclay va se rendre à Bruxelles pour rencontrer le négociateur en chef de l'UE Michel Barnier. D'abord annoncée pour jeudi 10 octobre, la réunion a été repoussée à vendredi matin 11 octobre sous la forme d'un "petit déjeuner", a dit une source européenne.

Dès jeudi 10 octobre, Boris Johnson aura une rencontre "privée" avec son homologue irlandais Leo Varadkar, un personnage clé tant le processus bute sur la manière d'éviter un retour à une frontière physique entre l'Irlande du Nord, une province britannique, et la République d'Irlande, membre de l'UE, et de préserver la paix sur l'île, qui a connu plusieurs décennies de violences.

Et dimanche 13 octobre, Emmanuel Macron recevra à dîner à l'Élysée la chancelière allemande Angela Merkel, à quelques jours du sommet des 17 et 18 octobre, crucial pour arriver à un accord.

"Le temps presse", a martelé mercredi 9 octobre Michel Barnier devant le Parlement européen. "Au moment où je vous parle, nous ne sommes pas au point d'envisager et de trouver un accord", a-t-il constaté, quelques heures après avoir jugé "très difficile mais possible" d'y arriver. 
 
AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le yacht français Le Lapérouse en escale à Hô Chi Minh-Ville Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.