21/06/2018 11:46
Les nouvelles violences dans le croissant pétrolier, poumon de l'économie en Libye, risquent de compliquer davantage les efforts en vue d'un règlement du conflit dans ce pays et illustrent une fois de plus les divisions profondes le minant.

>>Nouveaux combats autour de sites pétroliers en Libye
>>Libye: l'ONU préoccupée par les violences à Derna
>>Libye: plus de 320 familles évacuées de Derna par le Croissant-Rouge

 

Localisation des installations pétrolières et gazières en Libye. Photo: AFP/VNA/CVN

Jeudi 21 juin, des groupes armés dirigés par un chef militaire Ibrahim Jadhran ont attaqué deux sites pétroliers dans cette région du nord-est libyen, sous contrôle de l'Armée nationale libyenne (ANL), une force autoproclamée et dirigée par le maréchal Khalifa Haftar.

Depuis, des combats intermittents opposent les deux camps autour des terminaux de Ras Lanouf et al-Sedra, provoquant des "pertes catastrophiques", selon la Compagnie nationale de pétrole (NOC).

La Libye est meurtrie par les luttes d'influence et les violences entre groupes armés rivaux depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011. D'un côté, il y a un gouvernement d'union nationale, basé à Tripoli et reconnu par l'ONU, de l'autre Khalifa Haftar, 75 ans, qui jouit du soutien des autorités parallèles dans l'est du pays.

M. Jadhran, 35 ans, dont la tribu d'Al-Magharba est historiquement basée dans la région du Croissant pétrolier, a régulièrement défié les autorités de transition depuis la révolte populaire de 2011.

Alors qu'il commandait les Gardes des installations pétrolières (GIP) chargés de la sécurité du Croissant pétrolier, il avait réussi à bloquer les exportations de pétrole depuis cette région pendant deux ans avant d'en être chassé par l'ANL en 2016.

Dans une vidéo postée jeudi 21 juin sur les réseaux sociaux, il a annoncé son intention de vouloir retourner dans les terres de sa tribu.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.