16/03/2020 23:53
Le dirigeant centriste, Benny Gantz, rival du Premier ministre Benjamin Netanyahu, doit être mandaté lundi 16 mars par le président israélien pour former un gouvernement, et tenter de sortir le pays d'une longue crise politique, au moment où il doit faire face à la pandémie du nouveau coronavirus.
>>Israël : report du procès de Netanyahu à cause du coronavirus
>>Législatives israéliennes : aucun bloc ne remporte assez de voix pour former un gouvernement
>>Troisième round électoral en Israël, décisif pour Netanyahu

Benny Gantz, à la tête du parti israélien "Bleu- Blanc", à Ramat Gan, le 9 mars.
Photo : AFP/VNA/CVN

Au terme des consultations entamées dimanche 16 mars avec les représentants des partis élus au Parlement à l'issue des législatives du 2 mars, "61 députés ont recommandé Benny Gantz, contre 58 députés" pour M. Netanyahu, a indiqué le bureau du président dans un communiqué.

Ce vote est un revers pour le chef du parti de droite Likoud, Premier ministre le plus pérenne de l'histoire d'Israël. Mais il ne signale pas forcément la fin de son règne : dimanche soir 15 mars, le président Reuven Rivlin a convoqué d'urgence MM. Netanyahu et Gantz et appelé les deux rivaux à former un gouvernement d'union "le plus tôt possible", afin de se concentrer sur la lutte contre la propagation du nouveau coronavirus en Israël, où 250 cas de contamination ont été recensés et où des dizaines de milliers de personnes sont confinées. Ces discussions n'ont pas abouti et doivent se poursuivre, selon un communiqué commun du Likoud et de "Bleu-Blanc", le parti de Benny Gantz.

AFP/VNA/CVN



 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Grotte de Thiên Hà, la beauté cachée de Ninh Binh La province septentrionale de Ninh Binh compte de nombreuses destinations attrayantes, dont la grotte de Thiên Hà. Elle est devenue la nouvelle attraction touristique du complexe paysager de Tràng An.