27/10/2021 10:51
L'Iran a été la cible mardi 26 octobre d'une "cyberattaque" inédite par son ampleur, qui paralyse actuellement la distribution de carburant à travers le pays, sans que les auteurs aient pu être identifiés à ce stade, ont indiqué les autorités iraniennes.
>>L'Iran suspendra le fonctionnement d'une centrale nucléaire
>>L'Iran a déjoué une "puissante" cyberattaque

Des voitures font la queue pour faire le plein dans une station-service de la capitale iranienne Téhéran le 26 octobre, lors d'une panne générale de distribution de carburant.
Photo : AFP/VNA/CVN

Dans un pays où l'essence coule à flot à un prix défiant toute concurrence, les automobilistes ont été sidérés de voir leurs stations-services fermer progressivement et les files d'attente s'allonger.

La plus haute instance sécuritaire du pays, le Conseil suprême de la sécurité nationale a affirmé que la panne était due à "une cyberattaque contre le système informatique de distribution du carburant", a rapporté la télévision d'État, qui avait un peu plus tôt annoncé "des perturbations dans le système informatique".

"Les détails de l'attaque et son origine font l'objet d'une enquête", a ajouté la même source, sans plus de précisions.

L'incident a pris une ampleur sans précédent car il a bloqué le système informatique permettant aux Iraniens de faire le plein au prix libre ou subventionné, grâce à une carte digitale distribuée par les autorités.

L'Iran dispose des troisièmes reverses de pétrole au monde et occupait en 2020 la cinquième place comme producteur au sein de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

"Je ne veux pas parler, je suis de trop mauvaise humeur", a lancé une conductrice, assise dans sa voiture à Téhéran, enchaînant cigarette sur cigarette avec l'espoir d'une reprise rapide de la distribution.

Sur les réseaux sociaux, d'autres automobilistes se sont plaints d'avoir été contraints de laisser en rade leur voiture faute d'essence.

"Quelle tuile"

"Quelle tuile. Au moment même où les systèmes ont été piratés ma voiture est tombée en panne au milieu de la route", a tweeté Sabour, une jeune internaute de la ville de Yazd (Est).

"Une réunion urgente se tient à la Société nationale iranienne de distribution des produits pétroliers pour résoudre le problème", a déclaré sa porte-parole Fatemeh Kahi, citée par la télévision d'État.

"Pas de hausse de prix"

Et, à Téhéran, les techniciens du ministère du Pétrole ont mis hors ligne le système informatique de quelques stations-service pour distribuer le carburant manuellement, a rapporté la même source plus tard dans la journée.

Reste à savoir qui sont les auteurs de cette "cyberattaque".

Pour rassurer la population, le ministre de l'Intérieur, Ahmad Vahidi a déclaré mardi 26 octobre à la télévision que le gouvernement "n'a aucun plan pour augmenter le prix de l'essence et les gens ne devraient pas s'inquiéter".

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
25 ans de coopération entre le Vietnam et Wallonie-Bruxelles : Amitié, Solidarité et progrès

Ka Lu, musée à ciel ouvert de la culture des Vân Kiêu Situé à 8 km à l’ouest du district de Dakrông, dans la province de Quang Tri, au Centre, le complexe de tourisme communautaire de Ka Lu attire les visiteurs avides de découvrir la culture traditionnelle et authentique de la minorité ethnique Vân Kiêu.