24/08/2018 11:13
Avec une tempête judiciaire aux portes de la Maison Blanche, le président Donald Trump a lié son destin à l'économie américaine, affirmant que les marchés allaient "s'effondrer" s'il venait à être destitué.

>>Progrès à Washington sur l'Aléna, timide avancée avec la Chine
>>Entrée en vigueur de 25% de taxes sur 16 milliards de dollars d'importations chinoises

 

Donald Trump lors de l'embarquement à bord de l'avion Air Force One le 23 aoû. Photo: AFP/VNA/CVN


"Si jamais j'étais destitué, je pense que les marchés s'effondreraient et que chacun deviendrait plus pauvre", a-t-il assuré dans une interview diffusée jeudi matin 23 août par la chaîne Fox News.

Une destitution du locataire de la Maison Blanche reste très hypothétique avec une majorité républicaine au Congrès, mais cette idée est revenue dans l'actualité depuis que son ancien avocat personnel, Michael Cohen, a affirmé mardi sous serment avoir acheté, à la demande de Donald Trump, le silence de deux maîtresses présumées afin de ne pas compromettre sa campagne présidentielle victorieuse de 2016.

Michael Cohen, accusé de violation des lois sur le financement électoral, a passé un accord de négociation de peine avec les autorités, qui pourrait l'amener à collaborer avec le procureur spécial Robert Mueller, chargé de l'épineuse enquête sur le dossier russe.

Située au carrefour de la politique et du droit, la procédure de destitution du président des États-Unis se déroule en deux temps: d'abord, la Chambre doit voter une mise en accusation ("impeachment"), puis c'est au Sénat de faire le procès du président, afin de le condamner à une majorité des deux tiers, ou de l'acquitter.

Dans le cadre des investigations de l'équipe Mueller, un autre proche de M. Trump, Paul Manafort, s'est retrouvé devant la justice. L'ancien directeur de campagne du milliardaire républicain a été reconnu mardi coupable de fraude fiscale et bancaire.

Mais ces affaires ne semblent pas inquiéter Donald Trump outre mesure.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.