29/01/2015 18:01
Selon le Département provincial de la culture, des sports et du tourisme, plusieurs sites touristiques de la province de Hoà Binh (Nord) vont être mis en service en ce début d’année. L’objectif : développer le tourisme patrimonial et culturel.

>>À la découverte du mystérieux Tây Bac
>>Tourisme volontaire, d’une pierre deux coups

Le secteur du tourisme de Hoà Binh est de plus en plus mis en avant, comme en atteste la venue d’investisseurs qui ont réalisé des projets d’envergure en 2014. La compagnie de tourisme de Hoà Binh a par exemple dépensé 43 milliards de dôngs pour la construction de deux jonques aux normes internationales trois étoiles et 65 milliards de dôngs pour la réfection de l’hôtel de Hoà Binh. Ces deux projets seront mis en exploitation à partir du Nouvel An lunaire, avec déjà un carnet de commandes de 27 groupes de touristes français entre mars et octobre 2015.
 

Mai Châu, l’écotourisme par excellence. Photo : Thanh Hà/VNA/CVN


La compagnie par actions An Thinh tourist, en collaboration avec divers voyagistes, a organisé le «Prix du saut en parapente de l’année 2014» dans l’arrondissement de Lac Son. Cette année, elle mettra sur pied au moins deux programmes de randonnée dans la province.

Dans l’arrondissement de Mai Châu, le cœur de l’écotourisme, la zone de villégiature de prestige Mai Châu Ecolodge, dans le quartier Nà Phon, a déjà accueilli ses premiers clients. En outre, plusieurs hôtels ont été construits pour répondre à l’afflux important de touristes durant le Têt.

Aujourd’hui, Hoà Binh dénombre sept sites touristiques admis comme tels : le hameau d’Ai (quartier Phong Phu), l’île de Dua (sur le lac Dà), le village de Lac (quartier Chiêng Châu), le musée de la culture Muong, le barrage de Hoà Binh, le village de la culture Viêt Muong, la station d’écotourisme La ferme du colvert (Vit Cô Xanh) dans l’arrondissement de Luong Son.

En 2014, cette province montagneuse a accueilli plus de deux millions de touristes, générant un chiffre d’affaires de plus de 700 milliards de dôngs.

Selon Bùi Ngoc Lâm, directeur du Département provincial de la culture, des sports et du tourisme, Hoà Binh a entamé les travaux de réfection du temple Bo (quartier Vây Nua, arrondissement de Dà Bac) et va y installer la stèle du roi Lê Loi. Certaines entreprises ont commencé à exploiter le lac de Hoà Binh dans l’optique d’en faire une destination touristique à part entière.

La province a attiré une abondance de projets de développement touristique comme la ligne de télécabines qui relie la pagode des Parfums et la pagode Tiên (arrondissement de Lac Thuy), l’extension de la station d’écotourisme, de villégiature et de loisirs de Tu Son, la construction de la zone touristique au niveau du  réseau de grottes et de cavernes de la montagne Dâu Rông, etc.

Le professeur Vu Minh Giang, vice-président du Conseil national du patrimoine culturel, a comparé la culture de la province de Hoà Binh à «des ressources». Concrètement, la culture des Muong qui peuplent Hoà Binh est très précieuse, car elle renferme plusieurs traits culturels des Vietnamiens d’autrefois.

En accord avec le Comité populaire de la province, le tourisme devra devenir un secteur de pointe de la province d’ici 2020. Et dans 15 ans, Hoà Binh devra posséder un système synchronisé d’infrastructures et de techniques, des produits touristiques de bonne qualité, pour être l’une des destinations les plus attrayantes de la région montagneuse au Nord du pays.

Mai Quynh/CVN




 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous touristiques à Hôi An : les cafés-restaurants

Faites le plein d’oxygène au réservoir de Hoà Binh Le Têt arrive dans quelques jours. Si vous cherchez le lieu idéal pour le fêter, pensez à la région autour du lac de retenue de Hoà Binh. Vous ne serez pas déçus !