19/07/2021 10:41
Des fidèles musulmans ont afflué dimanche 18 juillet de la ville sainte de La Mecque en Arabie saoudite pour la suite du grand pèlerinage dans la vallée désertique de Mina à environ cinq kilomètres, pour la deuxième année sous une forme très réduite en raison du COVID.
>>La Mecque : 60.000 Saoudiens et étrangers autorisés à participer au hajj
>>COVID : deuxième grand pèlerinage en nombre limité à La Mecque

Des fidèles musulmans circulent autour de la Kaaba, au coeur de la Grande mosquée de La Mecque, le 17 juillet en Arabie saoudite.
Photo : AFP/VNA/CVN

Seuls 60.000 Saoudiens et étrangers résidents dans le royaume et vaccinés ont été autorisés à participer cette année au hajj, la grand pèlerinage musulman, alors qu'ils étaient quelque 2,5 millions en 2019, avant la pandémie.
L'an passé, une dizaine de milliers de fidèles à peine - soit le plus petit nombre dans l'histoire moderne de ce rassemblement - avaient pu l'effectuer, au plus fort des restrictions sanitaires et avant la course à la vaccination.

Depuis samedi 17 juillet, des fidèles divisés en petits groupes tournent autour de la Kaaba, la structure cubique noire située au coeur de la Grande mosquée et vers laquelle les musulmans du monde entier prient. Cette pratique, appelée le "tawaf" en arabe, précède le lancement officiel des autres rites du hajj.

Les pèlerins se dirigent ensuite vers la vallée de la Mina pour passer la nuit avant de gravir le Mont Arafat ou Jabal al-Rahma, mont de la Miséricorde, temps fort du pèlerinage. L'étape est dédiée aux prières et invocations.

C'est sur ce mont que le prophète Mahomet a prononcé, selon la tradition musulmane, son prêche d'adieu aux musulmans qui l'avaient accompagné pour le pèlerinage à la fin de sa vie.

Des images diffusées dimanche 18 juillet par la chaîne de télévision publique Al-Ikhbariya montrent des pèlerins arrivant dans la vallée de Mina, à bord de bus à moitié remplis.

Le ministre adjoint saoudien du hajj, Abdulfattah ben Sulaiman Mashat, a déclaré dimanche 18 juillet qu'environ 46.000 pèlerins étaient arrivés à Mina.

"Les équipes de santé publique surveillent l'état de santé des pèlerins 24 heures sur 24 dès leur arrivée à La Mecque", a indiqué de son côté le directeur du département du Hajj au ministère de la santé, Sari Asiri. Toute personne infectée est emmenée dans l'un des centres d'isolement, a-t-il ajouté.

Cette édition du hajj intervient alors que les contaminations au COVID-19 continuent à grimper partout dans le monde. L’Arabie saoudite a enregistré 508.521 cas et 8.063 morts, selon les dernières données publiées samedi 17 juillet.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

L'île de Phu Quôc accueillera-t-elle des visiteurs étrangers à partir d'octobre ? Le secteur touristique consulte actuellement ministères et services concernés à propos du processus et plan pilote pour l'accueil des voyageurs internationaux sur l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), pendant six mois, à partir d'octobre prochain.