09/01/2018 15:01
En 2018, la Banque d’État compte continuer de maîtriser l’inflation, de stabiliser l’économie nationale, de relever les difficultés au service de la production et de garantir la sécurité pour les activités bancaires, a déclaré la vice-gouverneur de la Banque d’État, Mme Nguyên Thi Hông, lors d’un point presse tenu lundi 8 janvier à Hanoï.
>>Le gouverneur de la Banque d’État répond aux questions des députés
>>Le Vietnam utilise efficacement les prêts des bailleurs

Le vice-gouverneur de la Banque d’État, Mme Nguyên Thi Hông (centre) lors du point presse. Photo : VNA/CVN

La BEV va prendre des mesures précises, dont la stabilité du marché monétaire, la réduction des taux d’intérêt de prêts, a dit Nguyên Thi Hông. Elle continuera de gérer le taux de change, de stabiliser le marché de devises, d'augmenter la réserve de devises étrangères et aussi de bien gérer le marché de l’or.

Selon Mme Hông, la banque vise une croissance du crédit de 17% en 2018 à travers la maîtrise de l’inflation, l’assistance à la croissance, l’amélioration de la qualité de crédit… Parallèlement, elle doit régler les difficultés en termes de politiques et de mécanismes pour créer des conditions optimales pour le système de crédit afin qu’il puisse mieux servir le développement économique et opérer plus efficacement. La restructuration et le règlement radical des créances douteuses continueront d’être stimulés.

La BEV mettra en œuvre des réformes administratives avec l’accent mis sur la réforme institutionnelle et celle des formalités administratives, l’amélioration de la qualité du personnel et l’édification de l’e-gouvernement.

En 2017, la croissance du crédit a atteint 18,17%, essentiellement dans les secteurs des exportations, des hautes technologies, de l’industrie, de l’agriculture…
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.