27/08/2017 17:49
Comme d’habitude, avant le début de l’année scolaire, à l’Opéra de Hanoï, 550 bourses d’études Odon Vallet - du nom de ce professeur de droit, de philosophie et de théologie de l'Université Paris-Sorbonne - ont été remises le 27 août aux élèves brillants des 58 écoles du Nord.
>>Vietnam - France : l’Ordre de l’Amitié décerné au Professeur Odon Vallet
>>Bourses Vallet remises à des élèves et étudiants talentueux du Centre
>>Près de 600 bourses remises aux élèves et étudiants talentueux du Nord

Les meilleurs collégiens et lycéens des provinces du Nord étaient réunis pour la cérémonie de remise officielle des bourses d’études Odon Vallet, le 27 août à l'Opéra de Hanoï.

L’Opéra de Hanoï a fait le 27 août salle comble. Vêtus des costumes traditionnels de différentes ethnies du Vietnam (Kinh, Tày, Dao, Thái, H'mông, etc.), les meilleurs collégiens et lycéens des provinces du Nord étaient réunis pour la cérémonie de remise officielle des bourses d’études Odon Vallet. Sans oublier une vingtaines de lycéens récompensés lors des Olympiades internationales ainsi qu’une dizaine de premiers lauréats des concours d’entrée aux universités.

Hanoï est la première localité du voyage transvietnamien du professeur Odon Vallet, lequel se poursuit jusqu’au 8 septembre. Il fera étape à Nghê An, Quang Binh, Thua Thiên-Huê, Dà Nang (Centre), Dà Lat (province de Lâm Dông, hauts plateaux du Centre), et enfin Hô Chi Minh-Ville (Sud), pour remettre 2.250 bourses d’études d’une valeur totale d’environ 25 milliards de dôngs aux jeunes élèves brillants de l’ensemble du pays.

Cette année, la bourse pour élèves et lycéens brillants se monte à 9,5 millions de dôngs chacun, pour étudiants à 16 millions, et pour jeunes scientifiques, 22 millions.

Les professeurs Trân Thanh Vân (droite) et Odon Vallet remettent des bourses d'études aux lauréats des Olympiades internationales.

Par l’intermédiaire de l’association Rencontres du Vietnam, dont le professeur de physique Trân Thanh Vân, Vietnamien résidant en France, est président, le professeur Odon Vallet a remis depuis 2001 plus de 30.000 bourses d’une valeur totale de plus de 320 milliards de dôngs en faveur des élèves, étudiants et jeunes scientifiques vietnamiens.

Plus d’un millier de jeunes issus
de minorités ethniques bénéficiaires


Depuis 2001, plus de 1.000 jeunes issus de minorités ethniques ont eu l’honneur de la recevoir. «Je suis très heureux d'être titulaire de la bourse Odon Vallet. Je ferai tout mon possible pour décrocher de bons résultats dans mes études», a confié Hoàng Vân Anh, de l'ethnie minoritaire Tày, élève de terminale au lycée Hà Giang (Nord).

Hoàng Vân Anh, de l'ethnie minoritaire Tày.
«Étant le boursier Vallet pour deux années consécutives, je vais réserver cette somme à mes études», a partagé Thào A Hùng, élève de terminale d’ethnie minoritaire Mông au lycée-internat de Diên Biên (Nord).

Durant la cérémonie, le professeur Trân Thanh Vân a espéré que les bourses constitueraient une grande source d’encouragement pour les élèves. «Ils sont l’avenir du peuple vietnamien et le développement du pays en dépend !», a-t-il asséné.

Et de souligner que les bons résultats scolaires des boursiers, notamment le bilan spectaculaire des jeunes Vietnamiens aux Olympiades internationales, lui ont donné du bonheur et la détermination de poursuivre ce programme boursier.

Quant au professeur Odon Vallet qui, pour rappel, a décidé de réserver sa grande fortune de 100 millions d’euros laissée par son défunt père pour encourager des jeunes talents français et vietnamiens dans leurs études, il a simplement dit aux bénéficiaires, avec beaucoup d’humilité : «Ne me remerciez pas !». Selon lui, les remerciements doivent revenir aux parents et enseignants - les personnes qui leur ont donné la vie et la connaissance. Et de conclure : «Je reviendrai l’année prochaine et j’espère décerner encore plus de bourses !».

Demain 28 août au Temple de la Littérature (Van Miêu - Quôc Tu Giám) à Hanoï, une centaine de bourses seront remises aux étudiants et aux jeunes scientifiques brillants du Nord, d’une valeur unitaire de 16 millions de dôngs pour les premiers et de 22 millions pour les seconds.

Texte et photos : Câm Sa/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

La poétique plage de Sâm Son à Thanh Hoa Sâm Son est l’une des plages les plus belles et les plus fréquentées du Vietnam. Située à 164 km de Hanoï, dans la ville éponyme de la province de Thanh Hoa (Centre), elle s’affirme comme un haut lieu du tourisme balnéaire.