12/10/2018 22:21
Le séminaire ayant pour le thème "Empreinte des réformes administratives sous la dynastie des Nguyên - Valeurs historiques" s’est tenu ce vendredi matin 12 octobre à Hanoï. Organisé par le ministère de l’Intérieur, l’événement a réuni de nombreux dirigeants des ministères et services concernés ainsi que d’experts.
>>Publication d'un classement en matière d’e-gouvernement au Vietnam en 2017
>>Indice de la réforme administrative 2017: Quang Ninh en tête du classement

Le vice-ministre de l’Intérieur, Nguyên Trong Thua, s’exprime lors du séminaire, le 12 octobre à Hanoï.
"Ces dernières années, le Parti et l’État s’intéressent beaucoup à la réforme administrative. Lors des 6e et 7e plénums du Comité central du Parti communiste vietnamien (XIIe mandat), certaines tâches majeures ont été proposées. Il s’agit de la poursuite de la rénovation et de la réorganisation de l’appareil d’État et des organes publics, de la transparence dans les processus de recrutement et de nomination…", a informé le vice-ministre de l’Intérieur, Nguyên Trong Thua lors de son discours d’ouverture.

D’après le vice-ministre, la réforme administrative contribue grandement à la croissance économique nationale. Et d’ajouter que: "Ce colloque nous permet de mieux comprendre les décisions politiques des empereurs Nguyên (1802-1945) ainsi que de proposer des idées en la matière".

Féliciter le rôle des empereurs des Nguyên

Quand on parle de réformes administratives, on ne peut oublier de mentionner Gia Long, le premier empereur du règne des Nguyên. Après son accession au trône, il a proposé de nombreuses réformes pour le pays telles que baptiser le pays "Vietnam", les règlements concernant les tenues vestimentaires, entre autres…

"Le renouveau est un besoin indispensable de chaque période historique et une aspiration pour le dirigeant d’une nation. Cependant, à chaque fois que cela se produit, le leader souhaite toujours que la société soit stable et prospère. Afin  d’atteindre cet objectif, la consolidation de l’appareil administratif, le choix des talents, la lutte contre la corruption, et le contrôle du pouvoir d’État constituent les premières préoccupations des dirigeants", a souligné Dang Thanh Tùng, chef de la Direction d’État des archives du Vietnam.

Colloque sur les expériences de la réforme administrative sous la dynastie des Nguyên, le 12 octobre à Hanoï.

D’après M. Tùng, un plan de réforme administrative approuvé en février 2016 par le chef du gouvernement a souligné le perfectionnement du contingent de cadres et fonctionnaires, de la réforme salariale et de l’amélioration de la qualité des services publics. Tout autant de décisions manifestant ainsi la volonté du Parti et de l’État en termes de renouvellement de l’appareil public et d’édification d’"État de droit socialiste du peuple, par le peuple, et pour le peuple".

Partager des expériences locales

Près de 20 interventions d’experts et de représentants des Services de l’intérieur de Hanoï, des provinces de Quang Ninh (Nord), Quang Nam (Centre), Dông Nai et Dông Thap (Sud) ont été exposées. Toutes les interventions ont applaudi les réformes mises en place sous cette dynastie, celle sous le règne de l’empereur Minh Mang (1820-1841) notamment. Ce roi a mis en œuvre de fortes réformes concernant l’appareil administratif, l’armée et le fisc et notamment la démarcation des limites administratives du pays.

À cette occasion, Trân Anh Tuân, directeur du Service de l’intérieur de Quang Nam, a présenté les activités locales en la matière, en soulignant la fondation du Centre provincial d’administration publique et de promotion d’investissement. La réforme a permis à Quang Nam de simplifier les procédures administratifs ainsi qu’à créer un environnement des affaires transparent.

Ce séminaire réunit de nombreux dirigeants et experts nationaux.

Lors de son intervention, Nguyên Thu Hoài, directrice adjointe du Centre des archives nationales N°I, a présenté certaines politiques lancées par l’empereur Bao Dai (dernier roi du régime féodal du Vietnam). Ces politiques ont été inscrites sur des môc ban (tablettes de bois) et des châu ban (ensemble de documents administratifs présentant les activités de la gestion d’État des rois) de la dynastie des Nguyên. Ces fonds d’archives sont actuellement classés dans le Registre de la mémoire du monde de l’UNESCO.

Selon le comité d’organisation, ce colloque vise à rappeler les empreintes des réformes des empereurs Nguyên, à estimer les valeurs historiques des ancêtres, tirer des expériences, et à discuter des questions actuelles.

Dans le cadre de cette manifestation, les participants ont visité l’exposition "Promenade nostalgique au cœur de Hanoï" au Centre des archives nationales N°I.

Texte et photos: Hoàng Phuong/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’ancien ambassadeur de France et son amour spécial pour Hanoï

Bà Ria-Vung Tàu mise sur ses fêtes pour séduire plus Depuis 300 ans, la station balnéaire de Bà Ria-Vung Tàu occupe une place particulière dans le Sud du Vietnam. Dotée de paysages naturels exceptionnels et d’un riche patrimoine culturel et historique, le tourisme est un secteur économique majeur de cette province.