27/07/2020 23:32
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a exhorté lundi 27 juillet à accélérer les efforts pour retrouver les porteurs du virus SARS-CoV-2, responsable du COVID-19, après la détection de nouveaux cas de transmission communautaire dans la ville centrale de Dà Nang.
>>Le PM exhorte à accélérer les réformes du crédit pour révéler les impacts du COVID-19
>>L’OMS salue l’effiacité du système de surveillance des maladies du Vietnam
>>Onze nouveaux cas de COVID-19 confirmés à Da Nang le 27 juillet au soir

Lors d'une réunion permanent du gouvernement sur  la prévention et la lutte contre l'épidémie, le chef du gouvernement a appelé Dà Nang à effectuer des tests de masse pour surveiller la situation et empêcher le virus de se propager à Dà Nang et à d’autres localités.

Des passagers à l'aéroport international de Dà Nang. Photo : VNA/CVN

Rappelant que Dà Nang doit appliquer des mesures strictes de distanciation sociale pendant au moins 14 jours, à partir de mardi 28 juillet à 00h00 (heure locale), le chef du gouvernement a souligné qu'il était nécessaire de mettre en quarantaine les zones à haut risque telles que trois hôpitaux et lieux que les patients ont visités. Il a appelé les ministères concernés à continuer de soutenir Da Nang dans la lutte contre l'épidémie, en particulier dans le suivi et l'identification des sources d'infection, l'accélération des tests et l'évaluation des niveaux de risque dans chaque zone. Il a suggéré que le ministère de la Santé soutienne Da Nang dans la construction d'un hôpital de campagne, tout en mobilisant certains établissements dans les provinces voisines, au cas où le nombre de patients monterait en flèche.

Le ministère de la Défense procédera à la stérilisation des zones de quarantaine, tandis que le secteur du transport soutiendra les touristes qui aspirent à quitter Da Nang, a-t-il déclaré, tout en demandant d'intensifier les campagnes de sensibilisation sur la prévention et le contrôle de l'épidémie. D'autre part, il a exigé que les villes et provinces encouragent les résidents ayant visité Da Nang depuis le 8 juillet à faire la déclaration médicale en ligne, l'auto-surveillance sanitaire et le test SARS-CoV-2 s'ils visitaient des zones à haut risque ou présentaient des symptômes suspects.

En outre, il a exhorté à renforcer le contrôle aux frontières, à effectuer des tests de diagnostic sur les étrangers qui sont entrés dans le pays ces derniers jours, à enrôler les établissements de quarantaine, en particulier à Da Nang, et à garantir l'approvisionnement en produits de première nécessité, nourriture, masques et gel d’hygiene. Il a demandé que les ministères, secteurs et localités continuent de remplir le double objectif de lutter contre le COVID-19 et d'accélérer la reprise socio-économique, en plus d'empêcher les tentatives des forces hostiles de profiter de la situation de l'épidémie pour provoquer des troubles sociaux.

Nguyên Xuân Phuc a également invité les localités à poursuivre la réalisation du double objectif de développement socio-économique et de lutte contre l’épidémie, en plus d'empêcher les tentatives des forces hostiles de profiter de la situation de l'épidémie pour provoquer des troubles sociaux. Il a proposé la confiance des investisseurs et des résidents dans la gestion du gouvernement, tout en exhortant à poursuivre le rapatriement des citoyens et certaines activités en ligne telles que les examens de santé, l'enseignement et le traitement des formalités administratives.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les maquereaux séchés, la fierté de Dô Son

Promouvoir les points forts du tourisme à Hanoï La capitale continue de créer des produits touristiques attractifs, tout en améliorant la qualité de ses services afin d’anticiper ''la période dorée'' pour attirer les touristes, surtout à la fin de l'année.