09/04/2018 18:06
>>Paris-Roubaix: Sagan en champion du monde, Goolaerts entre la vie et la mort
>>La course cycliste Paris-Roubaix: les 29 secteurs pavés de dimanche

"Drame sur Paris-Roubaix", "le monde du cyclisme en deuil"... La mort du coureur belge Michael Goolaerts, décédé dimanche soir 8 avril quelques heures après l'arrivée de Paris-Roubaix, barrait lundi matin 9 avril le Une des sites des médias flamands, témoin de l'émotion qui s'est emparée du pays. Dimanche après-midi 8 avril, le jeune Belge (23 ans), victime d'un arrêt cardiaque, avait été retrouvé inanimé sur le deuxième des vingt-neuf secteurs pavés de la "reine des classiques" (257 km). Les circonstances exactes de sa chute n'ont pas été précisées. Secouru pour un arrêt cardiaque, il a été héliporté à Lille, où il est décédé dans la soirée. La chaîne publique VRT souligne que "le monde du cyclisme (est) en deuil" alors que Het Laatste Nieuws s'arrête sur un "Drame sur le Paris-Roubaix", remporté par le champion du monde Peter Sagan. Une photo de Goolaerts avec maillot bleu de son équipe Willems Véranda et casque barre aussi la une des sites de Nieuwsblad et De Standaard. Michael Goolaerts "est mort dimanche soir 8 avril à 22h40 à l'hôpital de Lille en présence des membres de sa famille et de ses proches, à qui nous pensons fort. Il est décédé d'un arrêt cardiaque. Toute assistance médicale était inutile", avait indiqué dans la nuit un communiqué de Vérandas Willems en précisant qu'il n'y aurait "pas d'autre communication pour donner le temps à ses proches de faire face à cette perte terrible".
 
AFP/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Vieux quartier de Hanoï, rendez-vous de la Fête de lune  Cette année, la Fête de la mi-automne est prévue du 17 septembre au 1er octobre au marché Dông Xuân dans l’arrondissement Hoàn Kiêm, à Hanoï.