28/11/2020 11:15
La Dr. Tuyêt Nhung Buôn Krông, directrice adjointe du Centre des sciences sociales et humaines de l’Université du Tây Nguyên, œuvre constamment pour la préservation de la culture des hauts plateaux du Centre, surtout celle des minorités ethniques.
>>Les patriarches appelés à œuvrer pour le développement local et national
>>Un policier retraité à la recherche de trésors perdus au Tây Nguyên
>>Kô Tam, bienvenue dans la culture des hauts plateaux du Centre

Depuis 2007, cette femme d’ethnie Ê dê et son mari, le Dr. Van Ngoc Sáng (Université du Tây Nguyên), ont mené à bien un certain nombre de travaux de recherche visant à préserver la langue et l’écriture des Ê dê, M’nông et Jrai, en numérisant des dictionnaires vietnamien-jrai, vietnamien-stiêng, vietnamien-m’nông et vietnamien-cham. Plusieurs sont appliqués de manière très efficace dans les recherches des étudiants et boursiers de thèse. Quelques-uns ont été imprimés et diffusés largement comme "La culture matriarcale à travers l’épopée Ê dê", "La culture culinaire Ê dê", "L’épopée Y’Khing Jú - H’Bia Ju Yâo"...

Outre les recherches scientifiques, Tuyêt Nhung participe également à la formation de nouvelles générations d’intellectuels du Tây Nguyên pour continuer l’œuvre de préservation de l’identité culturelle de cette haute région.
 
Texte et photos : Binh Nguyên/DTMN/CVN
 


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

Dak Nông : développement touristique rime avec préservation culturelle Suite à la reconnaissance du parc géographique de Dak Nông dans la province éponyme sur les hauts plateaux du Centre en tant que géoparc mondial, les autorités locales ont proposer un 4e circuit touristique dans le district de Cu Jut.