27/01/2019 17:21
"Boom ! Quelle façon de terminer cette aventure australienne avec les gars": le roi italien du sprint Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step) a salué sur Twitter sa victoire dimanche 27 janvier dans la Cadel Evans Great Ocean Road Race après avoir réglé sur la ligne Caleb Ewan (Lotto Soudal) et Daryl Impey (Mitchelton-Scott).
>>Tour Down Under: Impey conserve son titre à l'issue de la dernière étape
>>Froome et Thomas au Tour de France, Bernal au Giro

L'Italien Elia Viviani franchit la ligne d'arrivée en vainqueur dans la Cadel Evans Great Ocean Road Race, à Geelong, à 75km de Melbourne, le 27 janvier.
Photo: AFP/VNA/CVN

Deuxième l'an passé de cette course de 163 kilomètre autour de Geelong, en banlieue de Melbourne, Viviani était en mission cette année dans cette 2e épreuve du World Tour 2019 après le Tour Down Under.

"C'est un sentiment incroyable, cette course était vraiment un objectif", a commenté le vainqueur en saluant le travail de ses coéquipiers qui lui ont permis de rester dans le groupe de tête malgré les quatre difficiles ascensions du parcours.

Et dans le final, il a été parfaitement lancé par son coéquipier Michael Morkov pour s'imposer. "Je dois remercier la meilleure équipe au monde et le fantastique travail de Michael (Morkov) pour me lancer. Avec son aide, je sais toujours que j'ai mes chances de gagner", a expliqué Viviani.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Prix bas pour rencontres riches Ces dernières années, le fait de passer ses nuits en dortoir est devenu une pratique de plus en plus répandue parmi les visiteurs à Dà Nang. Explications.