03/04/2021 16:52
Le Vietnam a décidé de présenter la candidature de l’ambassadeur Nguyên Hông Thao à un siège de la Commission du droit international (CDI) pour le mandat 2023-2027.
>>Le Vietnam présente sa vision du droit international
>>Le Vietnam contribue à la diversité de la Commission du droit international de l’ONU

L'ambassadeur Nguyên Hông Thao.
Photo : VNA/CVN


Les missions permanentes du Vietnam auprès des Nations unies à New York (États-Unis) et à Genève (Suisse) ont récemment adressé des notes diplomatiques à l’ONU et aux pays étrangers dans lesquelles elles leur ont fait part de la décision du gouvernement vietnamien.

Créée le 21 novembre 1947 par l’Assemblée générale de l’ONU, la CDI a pour mission de favoriser le développement progressif et la codification du droit international.

Le 3 novembre 2016, l’ambassadeur Nguyên Hông Thao, un diplomate chevronné et un expert en droit international avec 40 ans de carrière, était le premier représentant vietnamien à siéger à la CDI, pour un mandat de cinq ans, à compter du 1er janvier 2017.

En raison de la propagation de la pandémie de COVID-19, l’Assemblée générale de l’ONU a décidé de prolonger ce mandat jusqu’en 2022. Le nouveau mandat sera de 2023 à 2027.

La candidature de l’ambassadeur Nguyên Hông Thao à sa propre succession s’inscrit en droite ligne avec la politique extérieure de paix, de coopération au développement, d’indépendance, d’autonomie, de multilatéralisation et de diversification des relations internationales du Parti et de l’État du Vietnam.

Le ministère vietnamien des Affaires étrangères le soutient pour qu’il ait un mandat réussi et apporte des contributions actives et efficaces aux travaux de la CDI, selon le vice-ministre des Affaires étrangères, Lê Hoài Trung.

Dans les rapports de la CDI sur la protection de l’environnement en rapport avec les conflits armés, la succession d’États en matière de responsabilité de l’État, les crimes contre l’humanité, des éléments des pratiques du Vietnam relatives à la lutte contre le crime de l’agent orange, au tribunal spécial pour juger les crimes de génocide des Khmers rouges y ont été apportés, reflétant l’intérêt du Vietnam et d’autres pays de la région.

Avec la mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU, l’ambassadeur Nguyên Hông Thao a formulé des propositions à l’ONU sur le perfectionnement du droit international sur la prévention et le contrôle des épidémies et avancé l’initiative de proclamer le 27 décembre Journée internationale de la préparation aux épidémies.

Outre ses apports professionnels, il a été un fervent contributeur au renforcement des liens entre les membres de la CDI, et promoteur des échanges entre les chercheurs et les praticiens du droit international.

Selon l’ambassadeur Nguyên Hông Thao, la participation à la CDI est l’occasion de promouvoir la diffusion et l’application du droit international au Vietnam et dans la région, un outil important pour l’intégration et le règlement pacifique des différends, afin de contribuer au renforcement de la paix, de la sécurité et de la prospérité dans le monde et la région.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

La plage de Dâm Trâu (Côn Dao) parmi les plus belles du monde La plage de Dâm Trâu (Côn Dao, Bà Ria - Vung Tàu) a reçu beaucoup d'attention pour son emplacement particulier et ses paysages naturels.