06/08/2021 12:15
Bien que le Vietnam soit le 12e exportateur de produits électroniques du monde et le 3e de l'ASEAN, environ 95% de sa valeur exportée provient des entreprises à investissements directs étrangers (IDE). Il est ainsi nécessaire d'envisager un développement des entreprises nationales dans ce secteur.
>>Vingt-cinq produits d'exportation répertoriés dans le club "un milliard d'USD"
>>Investissement direct étranger : le Vietnam considéré comme en bonne position

Ces dernières années, la production et le commerce de produits électroniques ont connu une forte croissance. 
Photo : VNA/CVN

Selon le Département de l'industrie du ministère de l'Industrie et du Commerce, ces dernières années, la production et le commerce de produits électroniques ont connu une forte croissance.

En 2019, la production de téléphones portables a atteint 215,2 millions d'unités et celle de téléviseurs, plus de 14,6 millions. Leur croissance a atteint voire dépassé les plans fixés.

En 2020, en dépit de la crise du COVID-19, les résultats se sont maintenus. Ainsi, ces productions ont été respectivement de 253,2 millions et 18,1 millions d’unités.

Croissance élevée mais faible taux de localisation

En 2019, la valeur des exportations du secteur national de l'électronique a atteint plus de 87 milliards d’USD, avec une croissance moyenne de plus de 50% au cours de la période 2010-2019, soit la plus élevée au monde.

Fin septembre 2020, son chiffre d'affaires à l'exportation est estimé à près de 69 milliards d’USD : 36,6 milliards pour les téléphones portables et composants ; et 32,2 milliards pour les produits électroniques, ordinateurs et composants.

Toujours selon le Département de l'industrie, pour la période 2006-2019, le groupe des équipements de communication a enregistré une croissance moyenne de 62% de son chiffre d'affaires à l'exportation. Il était suivi des groupes des composants électroniques (+42%), des autres produits électroniques (+39%) et électroménagers (+35%), ainsi que de l'industrie informatique et des équipements périphériques (+19%).

Malgré ces très bons résultats en matière de croissance, le Département de l'industrie note que la capacité des entreprises nationales est encore limitée, la qualité et la conception des produits ayant des difficultés à répondre aux exigences élevées du marché international. Des sociétés d'électronique nationales auparavant bien connues ralentissent leur production et ne représentent plus qu’une petite part du marché.

Bien qu'il existe un certain nombre de marques électroniques nationales émergentes telles que BPhone, Vsmart, Viettel, le marché national des produits électroménagers est principalement dominé par des marques étrangères.

Le taux de localisation des industries de l’électronique est très faible, de 5 à 10 %. La plupart des produits électroniques sur le marché vietnamien sont entièrement importés ou assemblés localement avec une majorité de composants importés. Même si les entreprises industrielles soutenant les industries de l’électronique participant à la chaîne de valeur du secteur, la plupart d'entre elles fournissent des produits simples, à faible contenu technologique et donc à faible valeur ajoutée.

Pour expliquer cela, le rapport souligne la capacité limitée actuelle des entreprises nationales et leur faible lien avec les grandes entreprises multinationales qui dictent encore très largement leur loi sur les marchés.

Récemment, le ministère de l'Industrie et du Commerce a mis en œuvre de nombreux programmes de coopération internationale, incitant les entreprises étrangères présentes sur le territoire vietnamien à soutenir leurs fournisseurs nationaux.

Produits stratégiques

Les entreprises électroniques doivent accorder plus d'attention à l'identification des produits de base.
Photo : VNA/CVN

Afin de créer des opportunités de développement pour les industries nationales de l’électronique, le ministère de l'Industrie et du Commerce cherche à les connecter aux sociétés multinationales et ainsi à les faire participer plus activement à la chaîne de valeur mondiale.

Prenons l’exemple de Samsung Vietnam, le nombre de fournisseurs vietnamiens de premier rang pour Samsung a considérablement augmenté, passant de quatre fournisseurs en 2014 à 35 en 2018. Panasonic Vietnam compte actuellement quatre fournisseurs vietnamiens qui représentent 10% de la valeur des intrants de production de Panasonic. Canon Vietnam est constamment à la recherche de fournisseurs vietnamiens pour augmenter le taux de localisation.

Pour pouvoir profiter des opportunités et mettre en œuvre efficacement l'Accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Vietnam (EVFTA), il est crucial que les entreprises nationales puissent se distinguer afin d’entrer en contact avec les entreprises de fabrication d’électroniques européennes.

Pour un développement rapide et durable des industries de l’électronique, le Département de l'industrie estime qu'il est nécessaire d’établir les mesures de protection du marché des équipements électriques, comme des taxes défensives, des barrières techniques, la lutte contre la fraude commerciale, la contrefaçon et la contrebande, etc. Dans le même temps, il sera nécessaire de se concentrer sur le soutien à un certain nombre d'entreprises vietnamiennes prometteuses dans le domaine de l'électronique afin de créer des opportunités pour ces entreprises de se développer et de jouer un rôle de premier plan sur le marché électronique national, en particulier pour les appareils électriques - électroménagers. Enfin, il faudra revoir et compléter les textes juridiques, en particulier les réglementations spécifiques sur les marchandises d'origine vietnamienne et mettre en œuvre des solutions pour élargir les marchés nationaux et d'exportation.

Le rapport du Département de l'industrie souligne enfin que les entreprises électroniques doivent accorder plus d'attention à l'identification des produits de base qui sont capables de promouvoir un développement plus rapide et plus efficace des industries de l’électronique. Précisément, chaque entreprise devra dans l’avenir bien déterminer elle-même les segments de produits et de clients appropriés et prendre en compte sa capacité à rattraper les tendances de consommation et le développement technologique du monde en général. Ce qui permettra à coup sûr aux entreprises nationales de concentrer leurs ressources sur le développement de produits compétitifs.
 
Xuân Lộc/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Tourisme de santé : un potentiel inexploité au Vietnam L'épidémie qui fait rage et la pollution croissante de l'environnement sont la raison pour laquelle le tourisme de santé est devenu une tendance dans le monde. En particulier, la période post-COVID-19 est considérée par les experts bénéfique pour tous les types de services de santé.