16/06/2021 09:01
Le parti au pouvoir en Algérie, le Front de libération nationale (FLN), a remporté les législatives organisées samedi 12 juin, dans un contexte d’abstention historiquement forte et de crise politique, a annoncé mardi 15 juin l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE).
>>Les Algériens boudent une nouvelle fois les urnes
>>Abdelmadjid Tebboune, nouveau président de l’Algérie
>>Fin de campagne électorale sur fond de rejet massif

Le président de l'Autorité nationale indépendante des élections, Mohamed Chorfi, annonce les résultats des élections législatives remportées par le Front de libération nationale, à Alger le 15 juin.
Photo :  AFP/VNA/CVN

Les législatives anticipées algériennes avaient été rejetées par le mouvement de contestation inédit du Hirak et une partie de l'opposition, qui avaient appelé au boycottage du scrutin.

La victoire du Front de libération nationale (FLN) constitue une surprise car ce parti était considéré comme discrédité, à bout de souffle, à cause de sa compromission avec le président déchu Abdelaziz Bouteflika, chassé du pouvoir en 2019 par le Hirak. Même s'il bénéficie d'une implantation ancienne et militante.

Le FLN en tête mais en recul

Le FLN est en tête avec 105 sièges sur 407, suivi des candidats indépendants avec 78 sièges. La principale formation islamiste du pays, le Mouvement de la société pour la paix (MSP), qui avait revendiqué la victoire à l’issue du scrutin, arrive troisième avec 64 sièges, a indiqué à la presse Mohamed Chorfi, président de l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), 72 heures après le scrutin.

Ex-parti unique et principale formation du Parlement sortant, le FLN a néanmoins enregistré un important recul en nombre de sièges, selon les premiers chiffres officiels provisoires. Il perd plus de 50 sièges et contrôle un quart des élus de la nouvelle assemblée.

Le Rassemblement national démocratique (RND), avec lequel le FLN s’est traditionnellement allié, a remporté quant à lui 57 sièges (14 %).

"Les fondations de ce Parlement ont été construites en toute liberté et transparence par le peuple", a dit M. Chorfi, lors de la conférence de presse.

AFP- Sud Ouest/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.