16/03/2017 17:07
Suite aux résultats positifs de l’expérimentation de l’utilisation forfaitaire des véhicules de service dans certaines unités administratives à Hanoï, le ministère des Finances a proposé des rajustements pour élargir ce modèle à l’échelle nationale.
>>Fonction publique : Hanoï expérimente le remboursement des frais de déplacement
>>Des voitures publiques avec forfait

Des voitures de service.
Photo : TT/CVN

Fin 2016, le pays comptait 34.241 véhicules de service, appartenant à trois catégories : pour les hauts dirigeants (864 véhicules), pour les travaux généraux (17.047) et à usage spécial (16.330).

Le gouvernement a demandé de réduire d’environ 30-50% le nombre de véhicules de service d’ici 2020.

En ce qui concerne les véhicules de service des hauts dirigeants, l’objectif est de passer de 864 véhicules à 180 seulement. En seront dotés seulement les chefs des comités du Parti, les commissaires du Comité central du PCV, les ministres... et les dirigeants ayant un indice de rémunération initial (indice en liaison directe avec chaque poste qui détermine le salaire, ndlr) au-dessus de 9,7.

Les vice-ministres, les vice-présidents des comités provinciaux du Parti, les présidents des Comités populaires provinciaux,... et ceux ayant un indice de poste (autre indice en liaison directe avec chaque poste qui détermine le salaire, ndlr) à partir de 1,25 recevront une subvention pour leurs frais de déplacement, en remplacement de l’utilisation d’un véhicule de fonction. Deux modalités possibles : soit un forfait de 6,5 millions de dôngs/personne/mois (lors de la période expérimentale, cette somme va de 3 à 9,3 millions de dôngs selon le poste), soit une somme calculée en fonction du kilométrage (du domicile au bureau seulement), sur la base d’un tarif de 16.000 dôngs/km.

À l’heure actuelle, on dénombre plus de 17.000 véhicules de service pour les travaux généraux. Pour réduire ce chiffre, le ministère des Finances propose une baisse de leur nombre dans chaque unité. Concrètement, dans les unités appartenant aux organes étatiques, un seul véhicule sera doté pour deux ou trois unités dont le personnel de chacune est inférieur à 50 personnes ; et un véhicule au maximum pour une unité de plus de 50 personnes. Quant aux unités appartenant aux organes locaux comme les cabinets des comités populaires ou conseils populaires des localités, chacune d’entre elles aura droit d’utiliser quatre véhicules (soit deux de plus qu’à l’heure actuelle). Ainsi, le nombre des véhicules pourra diminuer de 10.000.

Ces baisses du nombre de véhicules de fonction pour les hauts dirigeants (de 864 à 180) et pour les travaux généraux (de 17.000 à environ 7.000) devraient permettre d’économiser 3.400 milliards de dôngs par an.

Huy Hoàng/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Ouverture de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine à Hanoï La deuxième édition de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine - l’endroit de rencontre des hommes et de la nature a été inaugurée le 21 novembre dans le Centre de la culture et des arts du Vietnam, à Hanoï.