28/09/2018 22:32
Après quatre ans de développement de la nouvelle ruralité, les deux communes de Vinh Tê et Vinh Châu de Châu Dôc, province d’An Giang (Sud) ont connu des changements positifs tant au niveau de vie des habitants qu’en infrastructures améliorées, tout en s’orientant vers le développement de nouvelles ruralités associé à l’objectif de faire de cette ville une destination touristique "civilisée, sécurisée et familière".
>>Châu Dôc améliore la main-d’œuvre pour le plus grand plaisir des touristes
>>La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme
>>Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques

Une patiente se fait soigner au dispensaire de la commune de Vinh Tê.

Selon Trân Quôc Tuân, vice-président du Comité populaire de la ville de Châu Dôc, fin 2017, le niveau de vie des habitants de ces deux communes s’est amélioré. Concrètement, le revenu moyen de la population locale est estimé à plus de 37 millions de dôngs/an. De nombreuses infrastructures dont des routes intercommunales ont été construites, renouvelées et élargies afin de favoriser la circulation ainsi que le transport de marchandises.

En plus, nombre d’établissements scolaires, centres de soins de santé, maisons culturelles et marchés locaux sont également dotés d’équipements plus modernes pour répondre aux normes requises par le programme national de l’édification de la nouvelle ruralité. Les réseaux d’irrigation et des digues sont consolidés et 100% des ménages ont accès à l’eau potable et à l’électricité. Le taux des titulaires d’assurance-santé est estimé à plus de 86% et celui des collégiens obtenant leur brevet à plus de 92%. Il n’y a plus de cas d’illettrisme, et 100% des écoles répondent à la norme nationale en termes d’infrastructures et en nombre d’enseignants nécessaires.

Nouvelle ruralité avec option "tourisme"

Avec ces acquis, ces deux communes ont été reconnues à la mi-juillet par le Bureau de coordination du programme national d’édification de la nouvelle ruralité. Lors de la séance de travail en juillet avec le Comité populaire de Châu Dôc, Trân Van Môn, chef adjoint dudit bureau, a salué Châu Dôc d’être parvenue à ses objectifs, tout en soulignant qu’elle devra élaborer la nouvelle ruralité en conformité avec les processus d’urbanisation.

Une belle ambiance au sein de l’école maternelle de Vinh Tê.

Par ailleurs, Châu Dôc est encouragée à adopter des politiques de soutien au développement agricole, à la création des nouveaux modèles économiques appropriés aux conditions de chaque localité, sans oublier l’amélioration de la qualité de la vie spirituelle et matérielle des habitants.

Selon Bùi Duc Phu, vice-président du Comité populaire de la commune de Vinh Tê, Châu Dôc confirme son statut de ville touristique de la province d’An Giang. À ce jour, outre l’attrait des sites touristiques spirituels comme le culte de la Mère sainte de la région au pied du mont Sam, ainsi que les sites historiques et naturels de la ville, la commune de Vinh Tê est en train de modeler une ruralité associée à un écotourisme rustique et durable, qui est développé par les ménages de la commune, à commencer par la création des écozones touristiques au sein des vergers fruitiers dans leur propriété.

À l’heure actuelle, nombre de ménages de la commune de Vinh Tê ont réussi à solliciter la venue de touristes chez eux, à l’aide de programmes de consultations sur la mise au point des moyens de subsistance organisés par la ville.

Texte et photos: Truong Giang/CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’ancien ambassadeur de France et son amour spécial pour Hanoï

Bà Ria-Vung Tàu mise sur ses fêtes pour séduire plus Depuis 300 ans, la station balnéaire de Bà Ria-Vung Tàu occupe une place particulière dans le Sud du Vietnam. Dotée de paysages naturels exceptionnels et d’un riche patrimoine culturel et historique, le tourisme est un secteur économique majeur de cette province.