29/03/2016 18:57
Les experts du Centre national de météorologie et d’hydrologie du Vietnam (NCHMF) ont prédit le 28 mars, lors d’un forum à Hanoi un déclin de l’épisode El Niño actuel mais mis en garde contre ses répercussions pendant plusieurs mois.
>>Le delta du Mékong cherche à s’adapter à la salinisation et à la sécheresse

La situation de la sécheresse et de la salinisation dans les régions méridionales du Centre, des Hauts plateaux du Centre et du Sud persiste et ne montre pas de signe d’amélioration dans les un ou deux prochains mois, a estimé Nguyên Dang Quang, chef du bureau de prévisions météorologiques à moyen et long termes dépendant du NCHMF.

Les experts ont prédit un déclin de l’épisode El Niño actuel mais mis en garde contre ses répercussions pendant plusieurs mois. Photo : Trong Dat/VNA/CVN

L’agriculture durement touchée, la vie quotidienne de la population perturbée : le delta du Mékong fait face actuellement à la pire sécheresse et à l’intrusion d’eau de mer depuis 90 ans dues au phénomène climatique El Niño. Cette situation affectait des millions de personnes dans 11 des 13 villes et provinces du delta.

Selon la chef du Bureau de prévisions hydrologiques dans le Nord relevant du NCHMF, Trinh Thu Phuong, la salinité devrait atteindre un pic vers fin mars et au début avril, plus élevé qu’en 2015, et entamer son déclin à la mi-avril et en mai.

Dans le Centre et les hauts plateaux du Centre, la sécheresse et le stress hydrique, c’est-à-dire d’une demande en eau qui dépasse les ressources disponibles, persistent avec un déficit des cours d’eau en saison sèche de 30% à 50% inférieur à la normale, a-t-elle prévu.

Le directeur général adjoint du NCHMF, Pham Hông Thai, a fait savoir que l’Organisation météorologique mondiale (OMM) avait prévu un affaiblissement de l’épisode d’El Nino actuel, qui continuait pourtant d’influer sur les régimes climatiques à l’échelle du globe.

Les épisodes El Nino atteignent généralement leur intensité maximale entre le mois d’octobre de l’année où ils commencent à se développer et le mois de janvier de l’année suivante, et persistent le plus souvent durant une bonne partie du premier trimestre de cette année-là, avant le rétablissement de conditions neutres .

L’épisode actuel n’a pas failli à la règle, mais en raison de son intensité, il devrait se poursuivre pendant une grande partie du deuxième trimestre de 2016, a expliqué l’OMM, ajoutant que les modèles indiquent un retour à des conditions neutres au cours du deuxième trimestre de 2016.

Dans certaines régions, les effets des épisodes El Nino peuvent continuer de se faire sentir pendant la phase d’affaiblissement, en particulier lorsque le phénomène atteint une intensité aussi élevée que celle de l’épisode actuel. Dans les régions touchées, ces effets devraient se faire sentir pendant la totalité du premier trimestre et une grande partie du deuxième trimestre de 2016, a-t-elle averti.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quang Ninh et Phuket discutent de la reprise du tourisme post-pandémique Une téléconférence s'est tenue le 22 septembre pour discuter de la coopération post-pandémique entre la province vietnamienne de Quang Ninh (Nord) et la ville thaïlandaise de Phuket, en particulier dans la réouverture des marchés touristiques.