01/01/2019 18:16
Les soutiens du président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, réélu avec plus de 97% des voix en mars 2018, ont commencé à donner de la voix pour le maintenir au pouvoir au-delà de son second mandat en 2022.
>>Égypte : Sissi seul dans la course présidentielle
>>Le président égyptien Sissi candidat à sa propre succession
>>Le premier tour de la présidentielle en Égypte se tiendra du 26 au 28 mars

Photo prise le 30 octobre 2018 à Berlin montrant le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi lors d'une conférence de presse. Photo: AFP/VNA/CVN

Les partisans du président souhaitent voir le Parlement revenir dès 2019 sur la limitation de la fonction présidentielle à deux mandats consécutifs de quatre ans, ou commencer à envisager le maintien de M. Sissi à un autre poste lui laissant les clés du pouvoir.

Dans un éditorial paru dimanche 30 décembre 2018, le quotidien gouvernemental Al-Akhbar a donné le ton en appelant à faire de 2019 "l'année de la réforme politique qui a tardé".

Cette réforme doit permettre de "préserver tout ce qui a été réalisé pour la population en termes de stabilité sécuritaire et de redressement économique au cours des cinq dernières années", a expliqué Yasser Rizk, le directeur du conseil d'administration de ce journal proche du gouvernement.

M. Rizk estime que l'amendement de la Constitution doit être voté par le Parlement au cours de sa prochaine session, avant la fin de l'été 2019.

Élu président une première fois en 2014, un an après la destitution par l'armée du président islamiste Mohamed Morsi, M. Sissi a remporté un deuxième mandat en 2018. L'Égypte de M. Sissi doit notamment faire face à une insurrection du groupe État islamique basé au Sinaï (Est).

Sur le plan économique, le pays se remet lentement d'une crise profonde, qui a nécessité depuis 2016 des réformes drastiques comprenant une dévaluation de la devise nationale et des baisses successives de subventions étatiques.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Hô Chi Minh-Ville redémarre ses circuits fluviaux Les trajets fluviaux sur la rivière Saigon ont repris depuis quelques jours, permettant aux citadins de s’aérer l’esprit à la réserve de Cân Gio. Plusieurs autres itinéraires s’ouvriront dans les prochaines semaines.