23/08/2017 17:45
>>La Belgique signe la convention contre le trafic d’organes humains

Le ministère égyptien de l'Intérieur a annoncé mardi 22 août l'arrestation de 12 personnes, dont des médecins, faisant partie d'un "grand réseau spécialisé dans le trafic d'organes". Selon les Nations unies, des centaines d’Égyptiens pauvres vendent leurs organes chaque année pour acheter de quoi vivre ou rembourser leurs dettes. Le réseau "avait conclu un accord avec des Égyptiens pour le transfert de leurs organes à des patients étrangers en échange d'importantes sommes d'argent", affirme le ministère. Parmi les personnes arrêtées figurent trois médecins, quatre infirmières, trois employés d'hôpital et deux intermédiaires, a indiqué le ministère. Certaines ont été arrêtées "alors qu'elles étaient en train d'opérer un homme pour lui prélever un rein et une partie du foie dans un hôpital privé" du gouvernorat de Gizeh, au sud du Caire, en échange de 10.000 dollars (8.500 euros), a précisé le ministère. L'hôpital a été fermé et une enquête a été ouverte, ajoute le texte sans préciser quand les arrestations avaient eu lieu.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.