14/08/2017 10:05
Le chef des chemins de fer égyptiens a démissionné dimanche 13 août, deux jours après la collision entre deux trains qui a fait 41 morts dans le Nord de l'Égypte, a annoncé le bureau du Premier ministre.
>>Accident de train en Égypte : six secouristes sanctionnés pour des selfies
>>Collision de trains en Égypte : le bilan s’alourdit à 40 morts
    
Sur le site de la collision de deux trains, le 12 août près d'Alexandrie en Égypte. Photo : AFP/VNA/CVN

Le ministre des Transports, Hicham Arafat, a accepté la démission du responsable de l'Autorité des chemins de fer, Medhat Choucha, indique un communiqué du bureau du Premier ministre Chérif Ismaïl.
   
Le ministre des Transports "a indiqué que les investigations sont en cours pour déterminer la raison" de la catastrophe, selon le communiqué.
   
Deux trains sont entrés en collision vendredi 11 août près d'Alexandrie, sur la ligne qui relie cette ville au Caire. Selon le dernier bilan officiel, 41 personnes ont été tuées et plus de 120 blessés.
   
Il s'agit de l'accident ferroviaire le plus meurtrier en Égypte depuis qu'un train avait percuté en novembre 2012 un autobus qui transportait des écoliers. Cet accident avait fait 47 morts.
   
La justice a ordonné dimanche l'arrestation de quatre personnes dont les conducteurs des deux trains, selon un communiqué.
   
Dix autres responsables ont été convoqués pour être entendus sur les circonstances de la collision.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

Le parc floral de Hô Tây, une destination prisée à Hanoï D’une superficie de 7.000 m², le parc floral de HôTây, dont les espèces varient au gré des saisons, attire de nombreux Hanoïens mais aussi des visiteurs de tous les coins du Vietnam.