02/10/2021 15:00
L'UNESCO fait le bilan de la campagne mondiale #ContinuitéPédagogique "Les filles au premier plan", plus d’un mois après son lancement.
>>Des enfants des 54 ethnies du Vietnam à l’honneur
>>L'UNESCO lance une campagne pour promouvoir l'éducation des filles

Le programme vise à garantir le droit à l'éducation des filles des ethnies minoritaires.
Photo : VNA/CVN

La campagne appelle à préserver les progrès réalisés en matière d’éducation des filles, à assurer la continuité de celle-ci pendant la fermeture des écoles et à promouvoir le retour des filles à l’école, en toute sécurité, lorsque les établissements rouvriront. Elle met aussi en avant les 130 millions de filles qui n’étaient déjà pas scolarisées avant la pandémie et appelle la communauté internationale à unir ses efforts de toute urgence pour garantir leur droit à l’éducation.

La campagne multilingue #ContinuitéPédagogique inclut une vidéo de lancement, des kits réseaux sociaux, des kits pratiques pour la radio et les organisations dirigées par les jeunes, ainsi qu’un guide de retour à l’école des filles, permettant aux partenaires de s’adresser aux différents publics et aux parties prenantes. De puissantes histoires vécues de filles du monde entier sont également présentées tout au long de cette campagne de grande envergure. Une mine de connaissances et de ressources sur l’éducation des filles et des femmes est également disponible sur la page d’accueil de la campagne.

Au Vietnam, celle-ci est mise en œuvre dans le cadre du projet "WE ARE ABLE (Achieving Better Living and Education)", promouvant l'égalité des sexes et l'éducation des filles des ethnies minoritaires. Le projet est réalisé par l’UNESCO, en collaboration avec le ministère de l’Éducation et de la Formation et le Comité des affaires ethniques, avec un soutien du groupe sud-coréen CJ. Il vise à promouvoir l’éducation pour les filles membres des ethnies minoritaires vivant à Hà Giang (Nord), Ninh Thuân (Centre) et Soc Trang (Sud). 

De nombreux auteurs issus des ethnies Tày, Thái, Êđê, H’mông, Muong, Sán Chay, Xtiêng, Khmer, Hoa, Cham, Kinh ethnie majoritaire)... ont envoyé des histoires vécues de filles et de femmes à l’UNESCO Vietnam, dont celle d’une femme de l’ethnie Tày qui avait marché 40 km pour se rendre à l'école et qui était devenue plus tard une femme d'affaires prospère.

L'UNESCO apporte ces histoires aux enfants des minorités ethniques, à leurs parents et à la communauté dans les localités concernées.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Hô Chi Minh-Ville promeut ses atouts touristiques sur les plateformes en ligne Le 17e Festival du tourisme de Hô Chi Minh-Ville se déroule du 4 au 25 décembre avec de nombreuses activités organisées à la fois en présentiel et en ligne.