25/07/2018 17:24
Les villageois en aval du barrage hydroélectrique Sepien Senamnoi au Laos, qui s’est effondré lundi soir 23 juillet, ont reçu l’ordre d’évacuer quelques heures avant le désastre.
>>Effondrement d'un barrage au Laos: Guterres déplore les pertes humaines
>>Effondrement de barrage: SK E&C crée une équipe de gestion de crise
>>Le Front de la Patrie du Vietnam adresse un message de sympathie au Laos

Des maisons inondées après l'effondrement du barrage hydroélectrique Sepien Senamnoi au Laos.
Photo: Xinhua/VNA/CVN

Selon l’agence de presse AFP, le groupe sud-coréen partenaire de ce projet hydroélectrique en construction a expliqué mercredi 25 juillet avoir découvert que la partie supérieure d'un barrage auxiliaire avait été emportée par les eaux 24 heures avant son effondrement.

SK Engineering & Construction (SK E&C), un constructeur sud-coréen qui est l'un des partenaires du projet, a déclaré s'être rendu compte des dégâts subis par la partie supérieure du barrage auxiliaire vers 21h00 dimanche 22 juillet.

"Nous avons immédiatement alerté les autorités et commencé à évacuer les villageois en aval", a dit l'entreprise dans un communiqué. Les travaux de réparation entrepris ont été entravés par les pluies abondantes qui ont endommagé les routes. Lundi matin 23 juillet, les opérateurs ont évacué de l'eau du barrage de Xe-Namnoy, l'un des deux principaux ouvrages du projet, afin de tenter de réduire la pression sur la structure auxiliaire.

Vers midi, le gouvernement a été prévenu de l'aggravation des dégâts, ce qui l'a conduit à émettre un ordre d'évacuation officiel à l'intention des habitants situés en aval. La structure s'est effondrée quelques heures plus tard, ajoute SK E&C.

Le groupe sud-coréen a annoncé l'envoi sur les lieux d'une équipe de crise, constituée d'hélicoptères, de bateaux et de secouristes. "Actuellement, SK E&C travaille activement au sauvetage des personnes et à l'aide aux réparations avec le gouvernement laotien", selon le communiqué.

Le barrage Xepian-Xe Nam Noy s'est effondré à 20h du 23 juillet, libérant cinq milliards de mètres cubes d'eau, et faisant plusieurs morts et environ 200 personnes portées disparues et plus de 1.300 familles avec 6.600 personnes sans abri.

Selon l’agence de presse laotienne KPL, l'effondrement de ce barrage hydroélectrique a provoqué des crues soudaines dans 6 villages et isolé le district de Sanamxay, province d’Attapeu. Les autorités provinciales ont appelé les collectivités locales à apporter des aides d’urgence aux victimes.

D’une capacité installée de 410 MW et d’une production annuelle de 1.860 GWh, cette centrale hydroélectrique est construite par la compagnie PNPC, une joint-venture établie en mars 2012 par SK E&C et KOWEPO (République de Corée), RATCH (Thaïlande) et la société publique laotienne LHSE.

Cet ouvrage, d’un coût total de 1,2 milliard de dollars, est le premier projet de BOT (construction-opération-transfert) déployé par les investisseurs sud-coréens au Laos. Les travaux ont été lancés en février 2013. Le barrage est achevé à 90% et sa production commerciale devrait débuter en 2019.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

L’hôtel Saigon - Ha Long, un 4 étoiles au cœur de la baie La célèbre baie de Ha Long, située à Quang Ninh (Nord), est classée parmi les sept nouvelles merveilles de la nature du monde. L’hôtel Saigon - Ha Long, relevant du voyagiste Saigontourist, est l’un des premiers hôtels de luxe à s’y implanter.