27/09/2020 21:32
Renouveler globalement le programme de formation pratique des médecins pour répondre aux besoins en matière d'examen et de traitement médical pour la population et l'intégration internationale, tel est l’objectif du projet sur l'éducation et la formation des ressources humaines de santé au profit de l'amélioration du système de santé.
 >>Hô Chi Minh-Ville : 20 médecins pour 10.000 habitants
>>Inauguration de deux centres d’administration médicale et d'éducation intelligente

 
Les étudiants de 1re année de l'Université de médecine et de pharmacie de Hô Chi Minh-Ville sont formés à l’exercice de leur métier, dans la pratique.

Le projet est mis en œuvre dans 28 universités et collèges de médecine et de pharmacie à travers le pays. À l'Université de médecine et de pharmacie de Hô Chi Minh-Ville (UMPHCM), où il est implémenté depuis environ cinq ans, le projet enregistre des résultats positifs.

Au lieu de n’étudier, lors des deux premières années d’études, que des sciences fondamentales théoriques, récemment, les étudiants en médecine générale de l’UMPHCM se penchent sur la pratique. Dès leur première année, les étudiants sont autorisés à entrer en contact avec les patients pour observer directement les symptômes et leur poser des questions sur leurs antécédents médicaux…Cette démarche s’inscrit dans le nouveau programme de formation que l'UMPHCM met en place avec l’aide du projet d'éducation et de formation au service de la réforme du système de santé. De nombreux équipements modernes sont également mis à disposition par ce projet pour donner aux étudiants un meilleur accès aux tendances mondiales en matière de santé publique. 

Avec le nouveau programme, l’étudiante Pham Thi Trân Uyên indique que son université met plus en pratique les leçons théoriques. Les étudiants doivent également intégrer le Centre de formation des compétences cliniques (ACTS) avant d’effectuer des consultations dans les hôpitaux.

Selon Trân Uyên, les enseignants ont changé leur approche. L'étudiant est à présent au centre de l’apprentissage et les enseignants ne sont que des instructeurs. Ainsi, les étudiants peuvent développer des contenus d'apprentissage en fonction de leur propre créativité.

Suite au succès de cette méthode, le projet de l'éducation et de formation des ressources humaines de la santé dans le cadre de la réforme du système de santé, est mis en place dans les facultés de l’UMPHCM. Les appréciations non seulement des étudiants, mais aussi des enseignants sont favorables.

Bienfait du nouveau programme 

Le nouveau programme de formation permet aux étudiants d'accumuler plus d'expériences cliniques. 

La Pr. Ngô Thi Quynh Lan, chef de la faculté d’orthodontie et d’orthopédie dento-faciale indique que le nouveau programme intégré est une grande source d'enthousiasme chez les étudiants. Elle explique également que ce dernier permet aux étudiants de traiter toutes les maladies liées aux patients. Grâce à cette approche, les nouveaux diplômés peuvent élaborer leurs propres protocoles de traitement pour chaque patient, sans l’aide ni la coordination d'autres médecins. 

Le Dr Nguyên An Nghia, chef adjoint de la Faculté d’éthique médicale  (UMPHCM) reconnait que le nouveau programme aide les étudiants à mieux apprendre, améliorer leur communication avec les patients et avoir une meilleur gestion de leur temps. Ils pourront en effet s'adapter rapidement à leur environnement de travail après l'obtention du diplôme. En outre, le programme propose également des cours aux étudiants d’autres facultés (aides-soignants, physiothérapie…) notamment pour apprendre à travailler en équipe.

Depuis 2016, chaque année, environ 400 étudiants de l'UMPHCM ont bénéficié de ce programme de formation innovant. Selon la direction de l’université, le renouvellement du programme de formation est une mesure indispensable pour que les diplômés acquièrent les compétences fixées par le ministère de la Santé, également pour que le système de santé vietnamien s'intègre mieux à la région et au monde.

Le projet "Éducation et formation des ressources humaines de santé pour l'amélioration du système de santé" a été mis en place dans cinq Facultés à Hô Chi Minh-Ville au Sud ; à Huê (province de Thua Thiên-Huê, au Centre) ; dans la province de Thai Binh, à Hai Phong et dans la province de Thai Nguyên au Nord.
 
Texte et photos : Quang Châu/CVN




 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

Entre terre et mer, le marais de Chuôn À Phu An, une commune de la province de Thua Thiên-Huê, au Centre du Vietnam, s’étend jusqu’à l’horizon le marais de Chuôn, un lieu paisible en pleine nature.